Navigation – Plan du site
166
W. Stolper

« Une “vision dure” de l’histoire achéménide (note critique) », Annales, 54e année n° 5, (sept-oct. 1999), pp. 1109-1126.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Revue critique de P. Briant, Histoire de l’Empire perse. De Cyrus à Alexandre. L’A. relève quelques unes des vues novatrices de l’ouvrage et semble être d’accord sur l’ensemble. Par exemple, il note que P.B. s’inscrit clairement dans une « vision dure » de l’Empire. Ce n’est pas une organisation lâche dans laquelle les peuples assujettis continuent de vivre selon leurs traditions, mais bien un État dans lequel les rois  Cyrus inclus  ont établi des règles administratives et organisé l’exploitation économique ; les traditions locales s’en trouveront transformées deux siècles plus tard. Les sources textuelles occidentales d’un côté, un corpus fini, et orientales de l’autre, de plus en plus nombreuses, ne s’opposent pas entre elles mais informent dans des champs différents : les premières sur l’histoire événementielle et sur le fonctionnement de la royauté, au sommet, les secondes sur les rapports entre les représentants du roi et les classes locales dominées ; toutefois, l’A. se demande si toute extrapolation est possible à partir de corpus araméens, babyloniens, etc. pour des régions qui seraient dépourvues des mêmes types de documents. La même livraison de la revue publie un commentaire de P.B. à ce texte (cf. n° 117).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. W. Stolper, « « Une “vision dure” de l’histoire achéménide (note critique) », Annales, 54e année n° 5, (sept-oct. 1999), pp. 1109-1126. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 166, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 18 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36381

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page