Navigation – Plan du site
167
David Stronach

« On the interpretation of the Pasargadae Inscriptions », in : B. Magnusson, S. Renzetti, P. Vian, S. V. Voicu eds., Ultra Terminum Vagari. Scritti in onore di Carl Nylander (Associazione Internazionale di Archeologia Classica). Roma, 1997, pp. 323-329.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Depuis longtemps D.S. défend l’hypothèse de la création de l’écriture vieux-perse par Darius, qui serait l’auteur de toutes les inscriptions de Pasargades, malgré le « Moi, Cyrus... » ou « Cyrus, le Roi... », et le commanditaire de l’achèvement des palais (sculptures principalement). L’intérêt de cet article réside dans l’historique que fait l’A. des hypothèses opposées ou complémentaires qui eurent cours depuis un siècle et qui continent de diviser les chercheurs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. David Stronach, « « On the interpretation of the Pasargadae Inscriptions », in : B. Magnusson, S. Renzetti, P. Vian, S. V. Voicu eds., Ultra Terminum Vagari. Scritti in onore di Carl Nylander (Associazione Internazionale di Archeologia Classica). Roma, 1997, pp. 323-329. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 167, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36383

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page