Navigation – Plan du site
184
Dietrich Huff

« Das ‘medische’ Grabrelief von Deh Now », St. Ir,. 28, 1, (1999), pp. 7-40, 13 fig.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Les tombes rupestres du Zāgros central que l’on disait « mèdes » sont, on le sait, achéménides tardives et même le plus souvent post-achéménides. Grâce à l’étude précise que fait D.H., on peut affirmer maintenant que l’une de celles-ci, à Deh Now, représente deux périodes ; elle porte le bas-relief d’un adorant, à dater du 1er s. av.-1er s. de n.è. ;  mais aussi une petite scène ajoutée plus tard sans doute au 2e s. de n.è. Celle-ci reste dans le même registre iconographique, un personnage devant un autel et de l’autre côté un brûle-parfum sur un piédestal. Dans cette région, dont les villes furent largement hellénisées, les commanditaires de ces tombes et les croyances religieuses dans les campagnes de Médie restent des questions actuellement sans réponse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Dietrich Huff, « « Das ‘medische’ Grabrelief von Deh Now », St. Ir,. 28, 1, (1999), pp. 7-40, 13 fig. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 184, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 21 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36410

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page