Navigation – Plan du site
207
Japar Kenčiev, Rémy Dor et Gundula Salk

« Dire l’histoire en l’écrivant : un fragment de sanjïra kirghize », Turcica, 31, (1999), pp. 489-508, index.

Compte-rendu réalisé par Stéphane A. Dudoignon

Entrées d’index

Rubriques :

4.0. Généralités
Haut de page

Texte intégral

1Les AA. proposent une mise au point sur les perceptions actuelles de la généalogie des Qyrghyz, à partir d’un manuscrit de l’érudit Japar Kenčiev dactylographié en 1991 (dernière année de la période soviétique). Les traducteurs français ont délibérément choisi de publier ce texte avec un apparat critique réduit au nécessaire, n’ignorant pas les multiples implications de ce texte  à commencer par celles qui découlent de l’expression, chez un savant qyrghyz contemporain, d’une volonté très actuelle, bien notée par R. Dor et son élève G. Salk  de s’ancrer dans le passé le plus lointain possible, synonyme de respectabilité politique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphane A. Dudoignon. Japar Kenčiev, Rémy Dor et Gundula Salk, « « Dire l’histoire en l’écrivant : un fragment de sanjïra kirghize », Turcica, 31, (1999), pp. 489-508, index. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 207, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 18 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36466

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page