Navigation – Plan du site
242
Rudi Matthee

« The Safavid, Afshar, and Zand Periods », Iranian Studies, 31/3-4, (1998), pp. 483-493.

Compte-rendu réalisé par Maria Szuppe

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Article faisant la synthèse des entrées de l’Encyclopaedia Iranica consacrées à la période moderne en Iran, 1500-1800, qui reflètent bien l’essor accompli durant les dernières décennies par les études safavides, mais aussi zandes et afsharides. L’A. fait un état des lieux sur les études historiques, particulièrement centré sur l’époque safavide. Autrefois focalisé sur l’histoire événementielle et sur la formation et le déclin des États, tradition remontant aux 17e-18e s. et répondant aux intérêts politiques et commerciaux de l’Occident, le champ de recherche s’élargit aux domaines tels que la société, les processus politiques et le commerce analysés dans une dimension internationale, l’historiographie, etc. L’Encyclopaedia Iranica reflète bien cette tendance, où nombreuses et riches sont les entrées consacrées à l’Iran moderne, directement ou indirectement (parties d’articles dans les domaines de l’art, l’archéologie, la numismatique, la religion, les relations internationales, l’armée, etc.) L’A. souligne cependant quelques omissions de conséquence, par exemple les notices sur les personnages importants, et un déséquilibre dans la couverture de la période safavide (fort accent sur la période tribale, la formation de l’État safavide et le règne de Šāh ‘Abbās Ier). Mais, comme le remarque l’A., la publication n’est pas terminée et il serait prématuré de juger maintenant de la couverture finale des périodes mentionnées, notamment en ce qui concerne les entrées géographiques. Le présent article a donné une occasion à l’A. de signaler une bibliographie générale sélective de la période safavide, mais celle-ci fait curieusement l’impasse sur d’importantes études françaises. Dans ce contexte, on n’omettra pas de souligner l’impact des travaux de Jean Aubin (dont aucun n’est mentionné !), de même que ceux de Jean Calmard ; c’est notamment ce dernier qui a inauguré, en 1989, les « colloques safavides », tenus depuis régulièrement (les actes de ce premier colloque sont toutefois cités, n° 4).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maria Szuppe. Rudi Matthee, « « The Safavid, Afshar, and Zand Periods », Iranian Studies, 31/3-4, (1998), pp. 483-493. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 242, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 22 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36577

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page