Navigation – Plan du site
246
Eqbāl Qāsemī Pūyā

Madāres-e jadīd dar dowre-ye Qājāriyye : bāniyān va pīšrovān. Tehrān, Markaz-e Našr – Našr-e Dānešgāhī, 1999/1378, 660 p.

Compte-rendu réalisé par Florence Hellot

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Il s’agit d’un ouvrage très structuré qui aborde d’abord les changements sociaux et culturels de l’Iran à l’époque des Qâjârs. Il décrit ensuite les formes d’enseignement public, les écoles traditionnelles et les écoles nouvelles, ainsi que la manière dont évoluent les méthodes d’enseignement. Les écoles étrangères sont signalées. Le lecteur apprécie les longs passages sur les initiatives individuelles et, surtout, sur les premiers journaux. La partie qui se rapporte à l’action conjuguée des écoles et de la révolution constitutionnelle est particulièrement intéressante : elle s’attarde longuement sur les écoles des villes d’Azerbaïjân, sur la récupération ou la critique qui en est faite par les « anjoman » et les différents partis en présence à Tabriz. Le bilan qui en est donné est intéressant ; les photos reproduites en font un ouvrage incontournable que l’on souhaiterait enrichir encore des remarques des envoyés étrangers en Perse à la même époque et du travail réalisé par Homā Nāṭeq sur les écoles françaises en Perse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Florence Hellot. Eqbāl Qāsemī Pūyā, « Madāres-e jadīd dar dowre-ye Qājāriyye : bāniyān va pīšrovān. Tehrān, Markaz-e Našr – Našr-e Dānešgāhī, 1999/1378, 660 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 246, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36585

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page