Navigation – Plan du site
247
Sholeh A. Quinn

« Notes on Timurid Legitimacy in Three Safavid Chronicles ». Iranian Studies, 31/2, (Spring 1998), pp. 149-158. [Volume spécial : Historiography and Representation in Safavid and Afsharid Iran, Rudi Matthee éd.].

Compte-rendu réalisé par Maria Szuppe

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1L’importance du sujet, peu étudié jusqu’ici, explique que ce travail, qui fait la synthèse de deux articles précédents de l’auteur (voir Abs. Ir., vol. 20-21, n° 301), ait pu trouver sa place en ouverture d’un volume thématique consacré spécifiquement à la tradition historiographique safavide. Puissant outil de propagande dynastique, cette tradition véhicule une image particulière des Timourides en tant que modèle du pouvoir, en inscrivant ainsi les Safavides dans la lignée des dynasties contemporaines (les khans ouzbeks d’Asie centrale, les Ottomans, les Babourides/Grands Moghols) qui, toutes, attachent leur légitimité à l’époque des souverains timourides. Trois chroniques officielles ont reçu ici une attention particulière : le Ḫolāṣat al-tavārīḫ d’Aḥmad Qomī (999/1590-91), le Fotūḥāt-e Homāyūn de Seyāqī Neẓāmī (1007/1598-99), et le Tārīḫ-e ‘Ālam-ārā-ye ‘Abbāsī d’Eskandar Beg Monšī (1038/1629). Elles ont toutes œuvré à créer et à maintenir l’image de Timour comme souverain modèle, et à lier les Safavides par différents moyens à la dynastie timouride, associée dans cette tradition à un « âge d’or ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maria Szuppe. Sholeh A. Quinn, « « Notes on Timurid Legitimacy in Three Safavid Chronicles ». Iranian Studies, 31/2, (Spring 1998), pp. 149-158. [Volume spécial : Historiography and Representation in Safavid and Afsharid Iran, Rudi Matthee éd.]. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 247, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 26 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36588

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page