Navigation – Plan du site
253
Dirk Van Der Cruysse

Chardin le Persan. Paris, Fayard, 1998, 568 p.

Compte-rendu réalisé par Francis Richard

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Pour la première fois, le fameux voyageur Jean Chardin (1643-1713), qui séjourna en Perse de 1665 à 1668 puis du début de 1673 à 1677, et publia en 1671 le Couronnement de Soleïmaan puis, à partir de 1686, ses Voyages, fait l’objet d’une véritable biographie. La personnalité de Chardin apparaît dans toute sa singularité : ses dons d’observation et d’analyse ; ses capacités pour le commerce ; sa vie familiale et son ascension sociale. Le livre de D. Van der Cruysse, spécialiste de littérature française du 17e et 18e s., s’appuie sur une documentation considérable, souvent inédite, et est le résultat de recherches dans divers fonds d’archives européens. Désormais, il ne sera plus possible de parler de Chardin de la même façon ; la fin de sa vie, à partir de son exil en Angleterre, est révélée dans toute son extrême fécondité. Mais, le biographe n’étant pas iranologue, il reste certainement à reprendre et à compléter la « période persane » de la biographie de Chardin, comme M. Haneda a commencé à faire pour la Description d’Ispahan. Mais on ne pourra plus le faire sans avoir lu avec profit Chardin le Persan, qui livre une partie des clés nécessaires au chercheur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Francis Richard. Dirk Van Der Cruysse, « Chardin le Persan. Paris, Fayard, 1998, 568 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 253, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36599

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page