Navigation – Plan du site
266
Willem Floor

« Le Kârun et l’irrigation de la plaine d’Ahvâz », Studia Iranica, t. 28, fasc. 1, (1999), pp. 95-122.

Compte-rendu réalisé par Jean-Pierre Digard

Texte intégral

1L’idée d’irriguer la plaine d’Ahvāz et ses environs par les eaux du Kārūn et de ses affluents remonte à l’Antiquité. Les premiers aménagements hydrauliques furent détruits par les Mongols et non entretenus par la suite. À l’époque moderne, ce n’est qu’en 1875 que Nāṣer al-Dīn Šāh accorda au Dr. Tholozan une concession d’irrigation du Ḫūzestān qui ne fut jamais réalisée. En 1902, Moẓaffar al-Dīn Šāh chargea un ingénieur néerlandais d’aller étudier les possibilités d’irrigation de la plaine d’Ahvāz. Mais le manque d’argent du gouvernement persan et l’opposition des Britanniques (qui ne voulait pas de présence non anglaise dans le Ḫūzestān) conduisirent à l’abandon de ce projet, ainsi que de plusieurs autres qui suivirent jusqu’en 1934. Le plan d’irrigation de la plaine d’Ahvāz fut finalement réalisé dans les années 1960. Cet article bien documenté (mais dont les épreuves ont été mal relues) illustre surtout la rivalité des puissances européennes pour l’obtention de concessions sur le territoire persan et notamment l’opposition constante du gouvernement britannique à toute présence non anglaise dans le Ḫūzestān.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Digard. Willem Floor, « « Le Kârun et l’irrigation de la plaine d’Ahvâz », Studia Iranica, t. 28, fasc. 1, (1999), pp. 95-122. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 266, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 22 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36634

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page