Navigation – Plan du site
318
Sayyid Šaraf al-Dīn ‘Alī al-Ḥusaynī al-Ġarawī Astarābādī

Ta’wīl al-āyāt al-ẓāhira fī faḍā’il al-‘itra al-ṭāhira. Qom, Mu’asasat al-Našr al-Islāmī, 1417 h.q./1997, 856 p.

Compte-rendu réalisé par Mohammad Ali Amir-Moezzi

Entrées d’index

Rubriques :

7. Islam
Haut de page

Texte intégral

1Réunir, sous forme de recueil monographique, des ḥadīṯ-s exégétiques interprétant tel ou tel verset ou expression coranique comme autant d’allusions codées à ‘Alī, à l’ensemble des Imams ou encore au qā’im, est une très ancienne tradition religieuse et littéraire dans le shiisme duodécimain. Des Révélations au sujet de ‘Alī (le genre littéraire Mā nazala fī amīr al-mu’minīn) que les dictionnaires biobibliographiques font remonter aux disciples directs des Imams aux nombreux Āyāt al-a’imma ou ta’wīl al-āyāt des époques moderne et contemporaine, cette tradition a toujours été extrêmement vivante et semble avoir pris de l’ampleur surtout à partir de l’époque safavide. L’A. vivait justement dans la seconde moitié du 10e/16e s. et était élève du célèbre savant imamite Nūr al-Dīn ‘Alī al-Karakī à Najaf. Son ouvrage, un des plus imposants et des plus systématiques du genre, couvre quasiment toutes les sourates et exploite un grand nombre de sources anciennes ou non de ḥadīṯ. L’édition critique, très soignée, a été établie à partir de trois manuscrits dont un, celui d’Āstān-e Qods datant de 995/1586, est contemporain de l’A.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Mohammad Ali Amir-Moezzi. Sayyid Šaraf al-Dīn ‘Alī al-Ḥusaynī al-Ġarawī Astarābādī, « Ta’wīl al-āyāt al-ẓāhira fī faḍā’il al-‘itra al-ṭāhira. Qom, Mu’asasat al-Našr al-Islāmī, 1417 h.q./1997, 856 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 318, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 25 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36725

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page