Navigation – Plan du site
359
Abū Ġālib al-Zurārī

Risāla Abī Gālib al-Zurārī ilā ibn ibnihi fī ḏikr āl A‘yan. Éd. de Muḥammad Riḍā al-Ḥusaynī, Qom, 1419/1998 (réimpression de l’éd. 1411/1991), Markaz al-Buḥūṯ wa’l-Taḥqīqāt al-Islāmiyya, 356 p.

Compte-rendu réalisé par Mohammad Ali Amir-Moezzi

Entrées d’index

Rubriques :

7. Islam
Haut de page

Texte intégral

1L’A., Aḥmad b. Muḥammad Abū Ġālib al-Zurārī al-Kūfī (285-368/ 898-978) est un des plus grands savants imamites d’une époque que ses co-religionnaires appelèrent « le temps de la confusion » (al-ḥayra) en raison de l’avènement de l’Occultation du douzième imam. Elève, entre autres, de Aḥmad b. Idrīs al-Aš‘arī al-Qummī, Ibn ‘Uqda, Ibn Abī Zaynab al-Nu‘mānī ou encore al-Kulaynī, maître d’Abū Ṭālib al-Anmāṭī, Ibn ‘Ayyāš al-Jawharī ou Ibn al-Ġaḍā’irī, il appartenait à la grande et célèbre famille des āl A‘yan. Justement le texte, pratiquement unique en son genre à une aussi haute époque, est une monographie sur les figures marquantes de cette famille (pp. 111-155). Une seconde partie est un ṯabat ou un fihrist, probablement le plus ancien du genre parmi les écrits imamites qui nous sont parvenus, liste bibliographique de 130 ouvrages dont l’A. accorde l’autorisation d’enseignement (ijāza) à son petit-fils (pp. 159-184). Enfin, un appendice du disciple de l’A., Ibn al-Ġaḍā’irī (m. 411/1020-21) vient en complément de la première partie (pp. 187-194). L’éditeur, quant à lui, dresse une liste annotée, commentée et documentée des membres de la famille A‘yan en se fondant sur d’autres sources (pp. 200-232). Le reste de l’ouvrage est constitué d’une suite de nombreux et excellents indices ainsi que d’une bonne bibliographie. Il s’agit d’un livre important pour l’étude de la prosopographie, de l’histoire tout court et de l’histoire de la transmission du savoir dans l’imamisme ancien. Il en existait deux éditions assez médiocres (éd. Āl Yāsīn, Bagdad, 1373/1953 sous le titre de Risāla Abī Ġālib al-Zurārī fī āl A‘yan et éd. Abṭaḥī Iṣfahānī, Isfahan, 1399/1978, sous le titre de Risāla fī āl A‘yan), mais la présente édition est beaucoup plus soignée que les précédentes, et pour cause, elle a été établie à partir d’une dizaine de manuscrits. Le livre a été publié une première fois à Qom en 1411/1991.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Mohammad Ali Amir-Moezzi. Abū Ġālib al-Zurārī, « Risāla Abī Gālib al-Zurārī ilā ibn ibnihi fī ḏikr āl A‘yan. Éd. de Muḥammad Riḍā al-Ḥusaynī, Qom, 1419/1998 (réimpression de l’éd. 1411/1991), Markaz al-Buḥūṯ wa’l-Taḥqīqāt al-Islāmiyya, 356 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 359, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36805

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page