Navigation – Plan du site
381
Moḥammad Ǧavâd Omîdvâr Niyâ

« Qâderiye dar Čîn », MAMvQ, 6/18 (tâbestân 1376 / été 1997), pp. 87-106. [La Qâdiriyya en Chine]

Compte-rendu réalisé par Stéphane A. Dudoignon

Entrées d’index

Rubriques :

7. Islam
Haut de page

Texte intégral

1Survol de l’histoire de la Qâdiriyya en Chine, depuis son introduction à partir de l’Iran et de l’Asie centrale pendant la période mongole, puis sa sinisation progressive à partir de la fin du 17e s., jusqu’aux épreuves imposées par le régime communiste. L’article est centré sur la figure de Qi Jingyi, disciple de Xwâǧa ‘Abd-Allâh, et sur le rôle de ce personnage dans la propagation de l’islam en Chine. L’A., qui n’ignore pas les travaux pionniers de Dru Gladney, se réfère directement aux publications récentes d’historiens, de sociologues et d’islamologues chinois comme Gao Zhanfu (spécialiste des communautés musulmanes du nord-ouest de la Chine) Wang Xuehai (historien de l’importante communauté musulmane de Lin Xia), Ma Tong (spécialiste des confréries), etc.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphane A. Dudoignon. Moḥammad Ǧavâd Omîdvâr Niyâ, « « Qâderiye dar Čîn », MAMvQ, 6/18 (tâbestân 1376 / été 1997), pp. 87-106. [La Qâdiriyya en Chine] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 381, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 26 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36846

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page