Navigation – Plan du site
389
Naṣrollāh Pūrjavādī

« Pīr-e golrang », Našr-e Dāneš, 16, 4, (1378/1999), pp. 43-54.

Compte-rendu réalisé par Charles-Henri de Fouchécour

Entrées d’index

Rubriques :

8. Soufisme
Haut de page

Texte intégral

1Un important commentaire de l’expression pīr-e golrang, mot à mot « le maître de couleur rouge » (beyt 8 du ġazal 199 du Dīvān de Ḥāfeẓ, éd. Ḫānlarī, Sāl-hā...mā būd). Après un examen des hypothèses plus ou moins récentes (de Jāmī à Zarrīnkūb) sur le sens de l’expression, l’auteur nous remet en mémoire la grande tradition sur le Maître intérieur. Déjà dans le récit avicennien de Ḥayy ibn Yaqẓān, il est question de l’ange-maître, à savoir l’Intelligence Agent. Sanā’ī (Seyr al-‘ebād), Sohravardī (Mūnes al-‘oššāq), ‘Aṭṭār (Moṣībat-nāme ; récit de l’homme qui passa au tamis la poussière du monde et à qui un pīr apparut), Najm al-Dīn Kobrā, Najm al-Dīn Dāye, etc., tous ont parlé de ce Maître intérieur, aussi réel qu’invisible. Chez Ḥāfeẓ, c’est aussi bien « le Maître des mages », pīr-e moġān, une expression que Ḥāfeẓ n’a pas inventée, qu’il a trouvée ultimement chez Ḫwājū-ye Kermānī. Ce pīr-e golrang est le même que le ‘aql-e sorḫ de Sohravardī (voir ses Moṣannafāt, p. 228). La couleur rouge de l’« Archange empourpré », vient de ce qu’il allie la lumière et le noir, ce qui donne le rouge de l’Aurore. Quant à l’expression, dans le même beyt, de azraq-pūšān, « ceux qui se vêtent de bleu », elle désigne ceux qui ont même couleur que le ciel, un ciel méchant pour l’homme. Ce sont les hypocrites. En somme, le Maître intérieur interdit à Ḥāfeẓ de dire du mal des hypocrites, parce qu’Il est ḫaṭā-pūš, « Il couvre les fautes ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Charles-Henri de Fouchécour. Naṣrollāh Pūrjavādī, « « Pīr-e golrang », Našr-e Dāneš, 16, 4, (1378/1999), pp. 43-54. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 389, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 22 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36856

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page