Navigation – Plan du site
394
Rūzbehān

L’ennuagement du cœur, suivi de Les Eclosions de la lumière de l’affirmation de l’unicité. Prés. et trad. de l’arabe par Paul Ballanfat, Paris, Seuil, 1998, 331 p.

Compte-rendu réalisé par Pierre Lory

Entrées d’index

Rubriques :

8. Soufisme
Haut de page

Texte intégral

1Le traité de Rūzbehān traduit ici (Kitāb al-iġāna, publié en 1998 à l’IFRI dans Quatre traités inédits de Rûzbehân avec entre autres les Lawāmi‘ al-tawḥīd, également traduits ici par P.B., cf. Abs. Ir., 20-21, c.r. n° 538) tient son titre d’un ḥadīṯ célèbre chez les Soufis : « Il nuage sur mon cœur, et j’en demande pardon soixante-dix fois par jour ». Il s’agit d’un commentaire sur le paradoxe de l’inconnaissance, qui seule peut donner accès à la véritable rencontre avec le divin. Comment cette inconnaissance s’est-elle manifestée chez le Prophète, chez Abū Bakr puis chez les grands awliyā’ selon la hiérarchie de la sainteté  tel est le thème principal de l’ouvrage. Celui-ci est doté d’une abondante et riche introduction (135 p.) de P. Ballanfat, qui retrace le contour de la personnalité spirituelle de Rūzbehān avant de mettre en relief les enjeux doctrinaux du traité et des réponses apportés par le maître de Šīrāz.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pierre Lory. Rūzbehān, « L’ennuagement du cœur, suivi de Les Eclosions de la lumière de l’affirmation de l’unicité. Prés. et trad. de l’arabe par Paul Ballanfat, Paris, Seuil, 1998, 331 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 394, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 26 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36864

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page