Navigation – Plan du site
440
Iraj Afšār

« Forūġestān : ketābī dar siyāq ». Āyene-ye Mīrāṯ, 2, 1-2 (1378/1999), pp. 41-45.

Compte-rendu réalisé par Charles-Henri de Fouchécour

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Le Forūġestān est l’un des ouvrages les plus accessibles sur cet art du secrétariat et de la comptabilité qui consiste à dissimuler les chiffres en usant du système abdjad, fondé sur la valeur numérique des lettres de l’alphabet. Cet usage des chancelleries, de l’administration et des secrétaires est connu depuis le 4e/10e s. dans le monde iranien. Īraj Afšār énumère 37 ouvrages où il en est question, depuis le Fihrist d’Ibn al-Nadīm. La siyāqat était encore en usage sous les Qâjârs. L’auteur prépare l’édition de ce Forūġestān, du nom de son compositeur, Mīrzā Moḥammad Mehdī Forūġ al-Dīn, adminstrateur et fils d’administrateur (mostowfī) sous Nāṣer al-Dīn Šāh. Né en 1229/1806, il fut en particulier au service de ‘Abbās Mīrzā. Il eut une existence dont Īraj Afšār montre l’intérêt, en recourant en particulier à ce qu’en dit Hedāyat dans son Majma‘ al-foṣaḥā. Le Forūġestān est la plus intéressante de ses œuvres, achevée en 1258/1841. Forūġ al-Dīn est mort vers 1289/1871. Il ne subsiste de l’ouvrage que la première partie, portant justement sur ‘elm-e siyāq.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Charles-Henri de Fouchécour. Iraj Afšār, « « Forūġestān : ketābī dar siyāq ». Āyene-ye Mīrāṯ, 2, 1-2 (1378/1999), pp. 41-45. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 440, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 18 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36956

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page