Navigation – Plan du site
500
François de Polignac

« Alexandre maître des seuils et des passages : de la légende antique au mythe arabe », in : Laurence Harf-Lancner, Claire Kappler et François Suard, éds., Alexandre le Grand dans les littératures occidentales et proche-orientales. Actes du Colloque de Paris, 27-29 nov. 1997, Université Paris X - Nanterre, 1999, pp. 215-225.

Compte-rendu réalisé par Charles-Henri de Fouchécour

Texte intégral

1La réflexion centrale de cet important article vaut aussi bien pour l’Alexandre de la littérature persane : « Si le thème du passage reste fondamental dans la légende arabe, la linéarité narrative du cheminement disparaît en revanche au profit d’une concentration de la représentation des seuils et des franchissements sur les confins du monde » (p. 218). « L’image d’Alexandre, maître des seuils et des passages, n’est donc que la métaphore spatiale de la caractéristique fondamentale d’un personnage toujours placé à la limite, dans une position unique où viennent se résoudre les tensions et les contradictions entre différentes perceptions de l’histoire, différentes dimensions du temps et différentes formes de savoir » (p. 225).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Charles-Henri de Fouchécour. François de Polignac, « « Alexandre maître des seuils et des passages : de la légende antique au mythe arabe », in : Laurence Harf-Lancner, Claire Kappler et François Suard, éds., Alexandre le Grand dans les littératures occidentales et proche-orientales. Actes du Colloque de Paris, 27-29 nov. 1997, Université Paris X - Nanterre, 1999, pp. 215-225. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 500, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37052

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page