Navigation – Plan du site
515
Yuriko Yamanaka

« Ambiguïté de l’image d’Alexandre chez Firdawsī : les traces des traditions sassanides dans le Livre des Rois », in : Laurence Harf-Lancner, Claire Kappler et François Suard, éds., Alexandre le Grand dans les littératures occidentales et proche-orientales. Actes du Colloque de Paris, 27-29 nov. 1997, Nanterre, Centre des Sciences de la Littérature, Université Paris X-Nanterre, 1999, pp. 341-353.

Compte-rendu réalisé par Marina Gaillard

Texte intégral

1Le Šāhnāme de Ferdowsī offre deux images apparemment contradictoires d’Alexandre : celle du héros, héritier légitime du trône d’Iran, dans les chapitres concernant les règnes de Darab, Dara et Alexandre ; celle de l’ennemi de l’Iran dans certains chapitres consacrés à des rois postérieurs. Ce sont les origines sassanides de l’image négative d’Alexandre que l’A. met ici clairement en évidence, à travers l’examen des textes pehlevis. De ces sources procèdent les mentions négatives d’Alexandre que l’on rencontre dans le Šāhnāme : il y est le responsable de la division du pouvoir et l’instigateur du désordre qui suivit son règne ; le tyran et le pire ennemi de l’Iran, placé au même rang que Ḍaḥḥāk et Afrāsiyāb (dans les chapitres sur Ardašīr et Ḫosrow Parvīz) ; le responsable de la haine entre l’Iran et Rūm (dans le chapitre sur Ḫosrow Parvīz) ; et le destructeur du trône de Ṭāqdīs, symbole de la souverai-neté de l’Iran  probable allusion à la tradition zoroastrienne qui attribue à Alexandre la dispersion de l’Avesta et la dévastation de Persépolis. Cette « incohérence » du Šāhnāme reflète en réalité l’état de la culture d’une époque où se côtoient deux traditions, celle, héroïque, issue du roman du Pseudo-Callisthène, et celle, démoniaque, héritée du passé pré-islamique de l’Iran, qui cèdera sous l’action de différents facteurs et laissera place à une image plus « islamisée » d’Alexandre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marina Gaillard. Yuriko Yamanaka, « « Ambiguïté de l’image d’Alexandre chez Firdawsī : les traces des traditions sassanides dans le Livre des Rois », in : Laurence Harf-Lancner, Claire Kappler et François Suard, éds., Alexandre le Grand dans les littératures occidentales et proche-orientales. Actes du Colloque de Paris, 27-29 nov. 1997, Nanterre, Centre des Sciences de la Littérature, Université Paris X-Nanterre, 1999, pp. 341-353. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 515, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 17 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37076

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page