Navigation – Plan du site
541
Farḫonde Ḥājīzāde

« Az no‘-ī dīgar ». Bāyā, n° 1-2, (1378/1999), pp. 63-66. [« D’un genre nouveau »]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Critique du dernier roman de R. Barāhenī, « Āzāde ḫānom et son auteur », Tehrān, Qaṭre, 1997. F. Ḥājīzāde parcourt rapidement mais avec la grande pertinence que lui donne sa familiarité avec le romancier, ses œuvres, et surtout son œuvre critique, le dernier roman de Barāhenī, un des plus achevés formellement des années 90. Elle montre en tissant les fils de ce roman complexe à quel degré d’intertextualité parvient le roman de Barāhenī qui convoque ses autres grands romans, notamment Āvāz-e koštegān et Sāz-hā-ye sarzamīn-e man, mais aussi une foule de grandes œuvres du domaine classique persan ainsi que de la littérature mondiale. On se réjouit de savoir que le contrat de traduction en français de ce dernier roman est signé par la traductrice des « Saisons en enfer du jeune Ayyaz » (K. Shahparrad, Fayard, 1999).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. Farḫonde Ḥājīzāde, « « Az no‘-ī dīgar ». Bāyā, n° 1-2, (1378/1999), pp. 63-66. [« D’un genre nouveau »] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 541, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 16 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37124

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page