Navigation – Plan du site
554
Bahrām Meqdādī

Hedāyat va Sepehrī. Tehrān, Hāšemī, 1378/1999, 190 p. [Hedāyat et Sepehrī]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1B. Meqdādī, professeur à l’Université de Téhéran, plaide pour une nouvelle critique littéraire. En revisitant la lecture de deux œuvres majeures du 20e s. (« La chouette aveugle » de Ṣ. Hedāyat et « Les Huit Livres » de Sohrāb Sepehrī) il montre qu’un autre regard peut être porté sur le patrimoine littéraire persan moderne, démarqué, à la fin, d’une lecture traditionnelle et littérale (la tradition philologique) et de la théorie de l’imitation et de l’influence. Des quatre essais, trois sont consacrés à l’œuvre de Hedāyat : le premier, une double lecture de Būf-e kūr et des Raisins de la colère, de J. Steinbeck, une lecture jungienne de Būf-e kūr et de « Trois gouttes de sang », ainsi qu’une remise en perspective de Būf-e kūr dans la littérature mondiale. Le quatrième essai est dédié à la poésie de Sepehrī, débarrassée de son mythe ésotérique et de son exotisme oriental. En quatre essais, Meqdādī offre sa lecture comparatiste de la prose et de la poésie persanes contemporaines. On regrettera peut-être le recours aux critiques occidentales qui contredisent un peu cette volonté  très justifiée  de bâtir un discours critique persan authentique. L’absence de repères logiques à l’intérieur des quatre chapitres affecte aussi la lisibilité de ce discours.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. Bahrām Meqdādī, « Hedāyat va Sepehrī. Tehrān, Hāšemī, 1378/1999, 190 p. [Hedāyat et Sepehrī] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 554, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 18 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37147

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page