Navigation – Plan du site
570
Mehdī Saḥābī

« Dar jostojū-ye ḥaqīqat-e az dast rafte ». Bāyā, n° 6-7, (1378/1999), pp. 14-21. [À la recherche de la vérité perdue]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Entretiens avec Saḥābī sur sa traduction d’A la Recherche du temps perdu de M. Proust, parvenue à son terme, au bout de plusieurs années, avec la parution du dernier volume Le temps retrouvé « zamān-e bāz yāfte ». Bien que ce ne soit pas à proprement parler de l’« iranologie » (encore à définir), il faut saluer ici ce monument de traduction qui ne manque pas de susciter admiration et détraction. Comme toutes les grandes œuvres en traduction. Il faut, en tout état de cause, remercier Saḥābī d’avoir mené l’entreprise à son terme. Proust  maintenant accessible en persan  a incontestablement exercé sur de grands romanciers iraniens contemporains une profonde influence. Cette traduction comble des manques étonnants dans le patrimoine littéraire français en langue persane.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. Mehdī Saḥābī, « « Dar jostojū-ye ḥaqīqat-e az dast rafte ». Bāyā, n° 6-7, (1378/1999), pp. 14-21. [À la recherche de la vérité perdue] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 570, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 23 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37172

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page