Navigation – Plan du site
586
Farhad Khosrokhavar et Olivier Roy

Iran : comment sortir d’une révolution religieuse. Paris, Seuil, 1999, 287 p., bibl.

Compte-rendu réalisé par Jean-Pierre Digard

Entrées d’index

Rubriques :

12.1. Iran
Haut de page

Texte intégral

1Les A. dressent un tableau des facteurs de changement qui travaillent la société iranienne vingt ans après la révolution islamique : démographie marquée par une fécondité en baisse, extension anarchique des banlieues, échec de l’économie islamique, espace public investi par les jeunes et les femmes, clergé dépassé par les événements, crise des valeurs islamiques, surtout débat intellectuel qui ne craint pas de remettre en question des notions comme le velāyat-e faqīh qui sont à la base des institutions de la République islamique. Si bien que, selon eux, l’Iran est en train d’en finir avec sa révolution. Le désenchantement est général ; l’ordre moral et l’utopie révolutionnaires ne sont plus que des apparences, que polices et milices s’efforcent de maintenir à grand-peine ; l’individualisme et le désir de consommation ne cessent de gagner du terrain, la démocratie s’installe comme le régime de croisière du pays.

2Pourtant  et les A. insistent sur ce point , la révolution n’aura pas été qu’une parenthèse dans l’histoire iranienne, bien au contraire. Elle n’a pas laissé la société intacte. L’Iran de 1999 est un pays profondément transformé dans ses structures sociales et économiques. Si le politique a été saisi par le religieux, l’inverse est plus vrai encore : l’islam n’est pas sorti indemne de l’expérience d’une politisation extrême ; et s’il a servi de cadre théorique à la révolution, il est aujourd’hui mis à contribution par des théologiens et des philosophes pour penser la sortie de la révolution et la progression vers la démocratie. Dans les sphères officielles, le discours sur la religion fait maintenant de plus en plus place à une réflexion sur la culture et l’identité iraniennes.

3Voilà donc un livre d’idées qui jette, sur cette période de transition quelque peu confuse, un éclairage dont le moins que l’on puisse dire est qu’il est le bienvenu.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Digard. Farhad Khosrokhavar et Olivier Roy, « Iran : comment sortir d’une révolution religieuse. Paris, Seuil, 1999, 287 p., bibl. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 586, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 23 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37206

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page