Navigation – Plan du site
606
John Anderson

International Politics of Central Asia. Manchester - New York, Manchester University Press, 1997, 225 p. (Regional International Politics Series).

Compte-rendu réalisé par Bayram Balci

Entrées d’index

Rubriques :

13.3. Asie centrale
Haut de page

Texte intégral

1En huit chapitres d’importance égale, l’A. propose un survol de l’histoire contemporaine et une analyse socio-politique des cinq États nouvellement indépendants d’Asie centrale. Les trois premiers chapitres posent les jalons historiques : la conquête russe, la soviétisation et la perestroïka, replaçant dans diverses durées les phénomènes contemporains. Les trois chapitres suivants offrent une analyse des défis auxquels ont été confrontés depuis l’indépendance les dirigeants des pays d’Asie centrale : formation d’un nouvel ordre politique pour remplacer la défunte Union, construction de nouvelles économies sans lesquelles cette indépendance n’aurait guère de sens, fabrication d’une nouvelle idéologie d’État  laquelle, dans chacun des pays considérés, doit renforcer le sentiment national, sans négliger pour autant l’islam. Les deux derniers chapitres sont consacrés au conflit tadjik et aux politiques étrangères respectives des différents régimes apparus en 1991.

2L’une des grandes qualités de cet ouvrage tient dans une combinaison entre une vision globale de l’Asie centrale comme entité distincte, et le cas particulier de chaque pays. D’autre part, l’A. s’est attaché à souligner les articulations entre phénomènes religieux, clanismes, régionalismes, ethnicismes  tous intégrés selon différents dosages dans les nouvelles idéologies officielles, et se combinant dans l’émergence des conflits régionaux et locaux. Enfin l’A. nous invite à bien percevoir la diversité structurelle que dissimule l’apparente uniformité des dictatures de la région, comparant la tyrannie de Nijazov au Turkménistan au régime plus éclairé de Karimov en Ouzbékistan (une remarque valable jusqu’au déclenchement des purges de 1999), et soulignant les différences entre les « démocrates » de la région, Nazarbaev et Akaev. Il faut remarquer également la qualité pédagogique de l’apparat critique (bonne bibliographie, notes de bas de pages nombreuses et précises  entre 60 et 90 notes par chapitre, index très utile). Voir aussi le compte rendu par Stephen Blank dans CAS, 18/1 (1999), pp. 131-132.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bayram Balci. John Anderson, « International Politics of Central Asia. Manchester - New York, Manchester University Press, 1997, 225 p. (Regional International Politics Series). », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 606, mis en ligne le 17 février 2010, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37250

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page