Navigation – Plan du site
312
Amnon Netzer

Pâdyâvand. Costa Mesa, CA, Mazda, 1996, 3 vol. 510 p., 655 p., 606 p.

Compte-rendu réalisé par Florence Hellot

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Ces trois ouvrages soutenus par The Graduate Society Foundation de Los Angeles représentent une somme très intéressante sur les Iraniens de religion israélite. Ils sont composés d’articles écrits par des spécialistes de la question qui s’efforcent de couvrir l’histoire des Juifs d’Iran depuis les temps reculés jusqu’à la Révolution islamique. Certains auteurs couvrent plusieurs périodes en poursuivant leurs réflexions d’un volume à l’autre et fournissent les documents et les références bibliographiques indispensables aux chercheurs  la communication par Amnon Netzer de ses propres archives est en particulier très appréciable. Ces articles sont longuement développés en persan sur 367, 389 et 404 pages et présentés en anglais, ce qui les rend accessibles à de nombreux lecteurs. Ils nous font parcourir l’histoire des communautés juives d’Iran aux différentes époques de l’histoire de l’Iran et, d’un point de vue linguistique, percevoir l’apport des dialectes judéo-persans à la compréhension de la langue persane (G. Lazard) ou à celle des serments (Sorur S. Sorudi). Les œuvres des prosateurs et poètes iraniens de religion juive  Shahin et ‘Imrani en particulier , la spécificité de la secte karaite et le journal Shalom sont clairement présentés. Les problèmes juridiques liés au passage d’une religion à l’autre touchent les juifs, comme les chrétiens. Le rôle joué par l’Alliance Israélite Universelle à partir des années 1860 peut être rapproché de celui des puissances étrangères en Perse. Il aurait été intéressant d’exploiter aussi les dépêches des représentants français en Perse parce que, si elles font écho aux affrontements inter-communautaires de la fin du 19e s. ou du 20e s. signalés dans certains articles, elles sont assez clairement rédigées pour relativiser la portée de l’intervention française. Le soulèvement contre les juifs de Shiraz, en juin 1910, décrit dans les Mémoires de Baṣīrat Yūsef, est ainsi évoqué dans les archives françaises. Les représentations sont bienvenues et chaque article mériterait d’être consulté : ils représentent une notable avancée dans la connaissance des Iraniens israélites d’Iran, connaissance à laquelle Homā Nāṭeq a récemment apporté sa contribution.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Florence Hellot. Amnon Netzer, « Pâdyâvand. Costa Mesa, CA, Mazda, 1996, 3 vol. 510 p., 655 p., 606 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 312, mis en ligne le 18 février 2010, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37401

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page