Navigation – Plan du site
97
B. Lyonnet

Céramique et peuplement du Chalcolithique à la conquête arabe, Prospections archéologiques en Bactriane Orientale (1974-1978), vol. 2 (Mémoires de la Mission archéologique française en Asie centrale, VIII). Paris, Éditions Recherche sur les Civilisations, 1997, 447 p.

Compte-rendu réalisé par Étienne de La Vaissière

Entrées d’index

Rubriques :

3.1. Est de l'Iran
Haut de page

Texte intégral

1Ces deux volumes étudient le même ensemble documentaire, 25 tonnes de tessons collectés en surface il y a près de 25 ans en Bactriane afghane orientale (région limitée à l’ouest par la rivière de Kunduz, au nord par l’Amou-darya, et à l’est et au sud par les montagnes). Tous deux tentent de reconstituer l’histoire du peuplement de la région, du Chalcolithique à la conquête arabe pour le premier, mais jusqu’aux temps modernes pour le second, à partir de l’analyse de ces tessons, des datations qu’ils permettent, des liens qu’entretient leur présence avec le réseau d’irrigation, et des conclusions qu’il est donc possible de tirer de leur répartition sur le peuplement des divers sous-ensembles de la région. Tous deux sont remarquablement illustrés et donnent une abondante bibliographie (plus récente pour le second). Les ouvrages divergent pourtant fondamentalement, non pas tant sur les deux chronologies proposées, plus fine pour le premier, plus large pour le second, mais qui bien souvent se recoupent, que pour la méthodologie employée qui fait de la parution quasi-simultanée de ces deux ouvrages un cas d’école pour l’histoire de la recherche et de l’écriture archéologiques. Alors que B. Lyonnet n’hésite pas à proposer des hypothèses foisonnantes, sur des bases dont elle reconnaît la fragilité mais qu’elle tente d’étayer par des comparaisons avec les résultats obtenus dans les régions voisines par les céramologues soviétiques, J.-Cl. Gardin réduit quant à lui de manière drastique le domaine de légitimité d’hypothèses fondées sur ces seuls tessons et assume pleinement des résultats portant sur des périodes volontairement beaucoup plus longues (un millénaire), en s’interdisant le plus souvent de descendre à l’échelle du siècle. Si seul l’ouvrage de B. Lyonnet est véritablement utilisable par l’historien travaillant sur une période précise, les mises en garde de J.-Cl. Gardin sur la fragilité consubstantielle de ces reconstitutions seront cependant très utiles pour nuancer le propos, et la lecture simultanée des deux livres forme vraiment un exercice intellectuel formateur. J.-Cl. Gardin conclut d’autre part sur une tentative de présentation logiciste de ses résultats. Ces deux ouvrages, utilisés en parallèle, constituent pour longtemps la base indispensable pour toute étude de la Bactriane ancienne et médiévale. [Ce compte rendu concerne également le n° 98]

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Étienne de La Vaissière. B. Lyonnet, « Céramique et peuplement du Chalcolithique à la conquête arabe, Prospections archéologiques en Bactriane Orientale (1974-1978), vol. 2 (Mémoires de la Mission archéologique française en Asie centrale, VIII). Paris, Éditions Recherche sur les Civilisations, 1997, 447 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 97, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 22 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37484

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page