Navigation – Plan du site
105
Jamsheed K. Chotsky

« Reassessing the material contexts of ritual fires in Ancient Iran ». Iranica Antiqua, vol XLII, pp. 229-269, 19 fig.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1On peut avoir quelque doute sur le reassessing qu’annonce l’A qui est certes au courant des publications les plus récentes, mais s’en tient aux vieilles hypothèses. Dans son inventaire, tout est temple ou temple du feu sans guère de discussion, depuis le prétendu Ayadana perse de Suse jusqu’aux čahār tāq sassanides, tous ātaškades, en passant par les « autels » jumeaux de Naqš-e Rostam, le « temple » des Frataraka de Persépolis, etc. En 1971, K. Schippmann avait présenté les données et les discussions avec objectivité, puis d’autres (Yamamoto, Houtkamp, Huff, Boucharlat) avaient repris des corpus particuliers et donné des conclusions plus balancées, procédant à des éliminations, quand c’était nécessaire. Ici c’est malheureusement un retour de 40 ans en arrière.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Jamsheed K. Chotsky, « « Reassessing the material contexts of ritual fires in Ancient Iran ». Iranica Antiqua, vol XLII, pp. 229-269, 19 fig. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 30 | 2010, document 105, mis en ligne le 08 avril 2010, consulté le 17 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37707

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page