Navigation – Plan du site
117
H. Omrani Rekavandi, E. W. Sauer, T. Wilkinson, E. Safari Tomak, R. Ainsle, M. Mahmoudi, S. Friffiths, M. Ershadi, J. J. Van Rensburg, M. Fattahi, J. Ratcliffe, J. Nokandeh, A. Nazifi, R. Thomar, R. Gale et B. Hoffmann

« An Imperial Frontier of the Sasanian Empire: Further Fieldwork at the Great Wall of Gorgan ». Iran, 45, 2007, pp. 95-136.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Diversité des méthodes mises en œuvre et des opérations conduites lors de cette deuxième saison sur ce monument souvent comparé au Mur d’Hadrien en Grande-Bretagne, voire à la Muraille de Chine. Parallèlement aux études menées sur les aménagements qui entourent cette muraille, cinq canaux dérivés de la rivière Gorgan, barrages, dont un seul subsiste, fours à briques impressionnants, les prospections géophysiques (magnétiques) et les sondages ont révélé de nouveaux éléments sur l’ampleur de cet ouvrage. La date de l’abandon se précise : le milieu du VIIe s. de n.è. Déduire de ces installations, dont des baraquements énormes dans les forts, que l’armée sassanide pouvait être en temps ordinaire de plus de 30 000 hommes est un peu rapide.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. H. Omrani Rekavandi, E. W. Sauer, T. Wilkinson, E. Safari Tomak, R. Ainsle, M. Mahmoudi, S. Friffiths, M. Ershadi, J. J. Van Rensburg, M. Fattahi, J. Ratcliffe, J. Nokandeh, A. Nazifi, R. Thomar, R. Gale et B. Hoffmann, « « An Imperial Frontier of the Sasanian Empire: Further Fieldwork at the Great Wall of Gorgan ». Iran, 45, 2007, pp. 95-136. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 30 | 2010, document 117, mis en ligne le 08 avril 2010, consulté le 18 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37733

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page