Navigation – Plan du site
138
Maria Eva Subtelny

Timurids in Transition. Turko-Persian Politics and Acculturation in Medieval Iran. Leiden-Boston, Brill, 2007, 411 p. (Brill’s Inner Asian Library, 19)

Compte-rendu réalisé par Michele Bernardini

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Monographie consacrée à Solṭān Ḥoseyn Bayqarā (1438-1506), qui régna sur les domaines timourides de 1469 à sa mort et à la transition entre l’empire nomade fondé par Tamerlan et l’État sédentaire de ses successeurs. L’A. s’interroge sur le concept de charisme (qut) qui était à la base de l’idéologie du conquérant fondateur, et aborde l’idéologie des origines, le rôle du clan Barlas et le contraste entre le droit musulman et la törä adoptée par les Timourides. Le chapitre 2 détaille la carrière politique de Solṭān Ḥoseyn Bayqarā caractérisée par une série de périodes de qazaqliq (« vagabondage politique »). Dans le chapitre suivant, la structure de l’État est abordée à travers l’évolution de l’administration – notamment fiscale et agricole – et grâce aux actions des officiels puissants tels que Majd al-Dīn Moḥammad Ḫvāfī, alors que la faillite des efforts pour la centralisation est analysée dans le chapitre 4. L’A. met à profit de nombreux textes timourides dont on peut tirer des renseignements sur les questions d’agriculture (paysans, taxation, techniques agricoles etc.), par exemple le Naṣā’iḥ-i Šāhroḫī de Jalāl al-Dīn Qāyīnī, l’Aḫlāq-e Muḥsīnī de Ḥoseyn Vā‘eẓ-e Kāšefī, l’Eršād al-zerā‘a de Qāsem b. Yūsof Abū Naṣrī, etc. Un chapitre spécial (5) aborde la question du vaqf, institution religieuse et familiale, avec un intérêt particulier aux femmes comme propriétaires et donatrices. En reprenant le débat existant, l’A. souligne l’insuffisance de données disponibles surtout pour ce qui concerne les autres formes de propriété (propriété privée ; propriété de l’État…), et pose la question de l’efficacité du système du vaqf pour un développement économique et la construction de l’État. De nombreux documents de vaqf sont mis à contribution ici de façon très minutieuse, et en particulier la vaqfiyya de la princesse Āfaq Begim (datée de 1506) pour son propre mausolée à Herāt. Le chapitre 6 s’intéresse aux saints et aux scribes qui opéraient autour des mausolées timourides ; un paragraphe analyse le rôle de ces institutions dans la gestion agricole. L’A. commente aussi la montée en importance du mausolée de Balkh – la « redécouverte » de tombeaux de membres de l’ahl-e bayt étant une pratique assez fréquente depuis le Xe s. – et décrit le développement conséquent de la région agricole du Heždah Nahr. Le volume se termine avec des précieux appendices qui reproduisent différents documents (notamment la vaqfiyya d’Āfaq Begim) et en offrent la traduction.

2C.r. critique plus détaillé, à paraître dans Studia Iranica.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michele Bernardini. Maria Eva Subtelny, « Timurids in Transition. Turko-Persian Politics and Acculturation in Medieval Iran. Leiden-Boston, Brill, 2007, 411 p. (Brill’s Inner Asian Library, 19) », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 30 | 2010, document 138, mis en ligne le 08 avril 2010, consulté le 15 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37780

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page