Navigation – Plan du site
240
Jean Burkel et Danielle Burkel

Tapis d’Iran, Tissage et techniques d’aujourd’hui. Préface de Sophie Desrosiers, photographies de René Ghilini. Paris, Éditions de l’Amateur, 2007, 208 p., 350 photos couleurs, bibl., glossaire.

Compte-rendu réalisé par Jean-Pierre Digard

Entrées d’index

Auteurs mentionnés :

Sophie Desrosiers, René Ghilini
Haut de page

Texte intégral

1Aucun aspect de la culture iranienne n’a suscité autant de livres, ni autant de mauvais livres, que le tapis. Le présent ouvrage fait exception par son originalité à plus d’un titre. À la différence de ses homologues qui, des tapis, ne voient que les motifs décoratifs, que l’extérieur, celui-ci les étudie de l’intérieur, pourrait-on dire, par les techniques de leur fabrication et par le travail de ceux qui les mettent en œuvre. Les auteurs sont d’autant mieux placés pour adopter ce point de vue qu’ils sont eux-mêmes devenus tisserands. Leur propos est appuyé par des photographies en couleurs, à la fois précises, explicites et d’une grande qualité artistique, prises sur le vif dans les ateliers de tissage.

2Après une introduction qui rappelle les grandes lignes de l’histoire du tapis à points noués, l’ouvrage s’organise en neuf chapitres : 1) sur les influences ornementales (styles de la brique nue, des carreaux monochromes encastrés ou de faïence émaillés, de la mosaïque de faïence, des carreaux peints, des incrustations, de la marqueterie et de la calligraphie) ; 2) sur la conception et le dessin des « cartons » (dessin proprement dit, passage à la couleur, découpe, planchettes et pointillé, choix des écheveaux de couleur) ; 3) sur les matières premières (laine et teintures naturelles, approvisionnement et utilisation actuelle) ; 4) sur l’ourdissage du métier à une barre de lices (confection de la chaîne, pose et tension de la chaîne sur le métier, pose des anneaux de lices, bordures inférieure et supérieure) ; 5) sur le tissage lui-même, du nœud à la finition (les outils, l’exécution du nœud persan, la ligne de croisement, le fil de renfort, le passage du fil de trame, croisement et entrecroisement, la finition du rang, le rôle de l’assistant contremaître, la finition du tapis) ; 6) sur le nœud turc dit « ghordies » exécuté au crochet et le nœud de la Savonnerie (et comparaison entre les deux types de nœuds) ; 7) sur les « tapis faits à la maison » (nœud turc exécuté à la main, pose de la lisière ou « shirazeh », fil de renfort, passage du fil de trame, entrecroisement, tapis nomade ou « bibi-baf ») ; 8) sur la réparation et l’entretien des tapis (raccommodage, lavage du tapis usagé, entretien des tapis en Europe) ; 9) sur les « tapis de marque » (place du tapis dans la vie iranienne contemporaine, choix et achat d’un tapis, la finesse, la soie ou la laine, « le cercle vertueux d’antan », « le cercle vicieux des vingt dernières années » et l’avenir fondé sur « un marketing dynamique et ciblé »). L’ouvrage est complété par un glossaire des termes techniques (75 items) et par une bibliographie (environ 80 titres), ainsi que, dans le texte, par des encadrés intitulés « Sur le vif » qui donnent des éclairages sur tel ou tel aspect de la fabrication, atelier ou artisan particulier. Seul bémol : une transcription du persan excessivement francisée.

3Visiblement nourri d’une connaissance et d’une admiration profondes de l’Iran, des Iraniens et de leurs œuvres, cet ouvrage n’est entaché d’aucune survalorisation du passé ni dévalorisation du présent. La stricte description, objective, de première main, esthétique sans esthétisme et – véritable gageure ! – vivante malgré sa technicité, vient opportunément rappeler à ceux, trop nombreux, qui l’avaient oublié qu’avant les tapis persans, il y a le tissage et les tisserands.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Digard. Jean Burkel et Danielle Burkel, « Tapis d’Iran, Tissage et techniques d’aujourd’hui. Préface de Sophie Desrosiers, photographies de René Ghilini. Paris, Éditions de l’Amateur, 2007, 208 p., 350 photos couleurs, bibl., glossaire. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 30 | 2010, document 240, mis en ligne le 08 avril 2010, consulté le 14 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/37974

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page