Navigation – Plan du site
283
Yadollāh Royā’ī

‘Ebārat az čīst ? Az sakkū-ye sorḫ. Vol. 2. Discours et entretiens rassemblés par Moḥammad-Ḥoseyn Model, Tehrān, Āhang-e Dīgar, 1386/2007, 464 p.[De quoi s’agit-il ? Du rocher rouge]

Compte-rendu réalisé par Atéfé Tahaï

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1L’œuvre poétique de Yadollāh Royā’ī, figure célèbre de la poésie persane contemporaine, a été traduite en d’autres langues surtout en français (Et la mort était donc autre chose, trad. collective, éd. Créaphis, les Cahiers de Royaumont, 1997 ; Signatures, trad. par Christophe Balaÿ, Dana, 2001 ; Espacement(al)s, tr. collective, l’Inventaire, 2006 ; Septante pierres tombale, tr. par Arash Joudaki et le Versées labiales par Ch. Balaÿ sont également à paraître).

2La notoriété de Royā’ī est due, en partie, à sa théorisation dans le domaine de la poésie persane. En 1969, Royā’ī et les poètes comme Bahrām Ardabīlī, Hūšang Čālangī, Maḥmūd Šojā‘ī, …ont développé une vision poétique appelée « Poésie de Volume » (ou espacementalisme). Depuis lors, c’est Royā’ī qui a bien expliqué cette vision dans ses écrits ou ses entretiens : ses articles sont rassemblés (1345-1357) dans Halāk-e ‘aql be vaqt-e andīšīdan, éd. Morvārīd, 1357 et ses entretiens et discours « Du Rocher rouge » (Az sakkū-ye sorḫ, éd. Morvārīd, 1357). Le présent livre, comme explique son éditeur, comprend en total 26 entretiens et discours prononcés entre 1357 et 1385.

3Il est regrettable que la présentation des textes n’obéisse à aucun ordre, ni temporel, ni thématique : les textes pourraient au moins être regroupés selon leur genre.

4Toutefois ce livre nous présente de nouvelles idées importantes sur la poésie moderne (še‘r-e now) surtout sur Nīmā Yūšīj et Tondarkīā. D’autres idées développées consistent en spécificités de la « poésie de volume » et sa base philosophique, en image poétique, rythme, traduction de la poésie et mysticisme. La réflexion du poète sur les questions telles que engagement, censure, journalisme est aussi importante. Ce livre, essentiel pour la connaissance de la « poésie de volume », se termine par deux index, le premier comprend les noms propres et le deuxième est thématique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Atéfé Tahaï. Yadollāh Royā’ī, « ‘Ebārat az čīst ? Az sakkū-ye sorḫ. Vol. 2. Discours et entretiens rassemblés par Moḥammad-Ḥoseyn Model, Tehrān, Āhang-e Dīgar, 1386/2007, 464 p.[De quoi s’agit-il ? Du rocher rouge] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 30 | 2010, document 283, mis en ligne le 08 avril 2010, consulté le 17 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/38053

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page