Navigation – Plan du site
356
Anne-Sophie Vivier-Muresan

« Autour de l’église Saint-Georges d’Esfahan : culte des saints et pratiques dévotionnelles ‘mixtes’ en Iran ». Archives de Sciences Sociales des Religions, n° 138, avril-juin 2007, pp. 49-68.

Compte-rendu réalisé par Jean-Pierre Digard

Entrées d’index

Rubriques :

16.1. Iran
Haut de page

Texte intégral

1L’église arménienne Saint-Georges d’Esfahân (Jolfâ), ses icônes du Christ et ses « pierres sacrées » sont le centre de pratiques cultuelles qui voient se côtoyer chrétiens et musulmans shi’ites, malgré l’interdiction faite à ces derniers par les autorités de la République islamique de fréquenter des lieux de culte non-musulmans. Pour cette raison principalement, la fréquentation musulmane des lieux n’est que tolérée par les arméniens, chez qui elle suscite un mélange de fierté et de réticence. Les deux communautés n’accomplissent pas les mêmes rites et n’attribuent pas aux lieux les mêmes significations religieuses : association entre vénération du saint, culte de la croix et charisme du lieu fondés sur la présence des pierres sacrées réputées provenir d’un lieu saint d’Arménie pour les premiers ; dévotion, voire même engouement croissant, pour le prophète Jésus pour les seconds. Bel exemple d’étude ethnographique sur le terrain d’un cas de « mixité » religieuse peu connu.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Digard. Anne-Sophie Vivier-Muresan, « « Autour de l’église Saint-Georges d’Esfahan : culte des saints et pratiques dévotionnelles ‘mixtes’ en Iran ». Archives de Sciences Sociales des Religions, n° 138, avril-juin 2007, pp. 49-68. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 30 | 2010, document 356, mis en ligne le 08 avril 2010, consulté le 16 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/38209

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page