Skip to navigation – Site map

HomeAbstracta IranicaVolume 313. Histoire, art et archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.2. Pré-Achéménides et Achémén...« Byblos et Sidon, deux modèles d...

43
Josette Elayi

« Byblos et Sidon, deux modèles de cités phéniciennes à l’èpoque perse ». Trans. 35, 2008, p. 97-122.

Book review by Astrid Nunn

Full text

1Les cités phéniciennes de Byblos et Sidon avaient à l’époque perse des territoires contigus, vraisemblablement séparés par le Nahr el-Kelb. Elles étaient toutes deux des cités-États avec une agglomération principale siège des institutions politiques et un territoire civique. Malgré ce schéma de base commun, il existe des différences quand on approche ces deux cités par le biais des frontières et de leur perméabilité. Byblos était une petite ville, vivant en autarcie sans participer ni à la politique phénicienne ni à celle des rois achéménides. Sidon, elle, était riche, importante et expansionniste. L’A. veut montrer que, curieusement, ces deux modèles ont connu chacun une évolution inverse lune de l’autre à l’époque perse : Byblos dans le sens de l’ouverture au monde extérieur, et Sidon dans le sens d’une limitation de son expansion et de sa puissance.

Top of page

References

Electronic reference

Astrid Nunn. Josette Elayi, « « Byblos et Sidon, deux modèles de cités phéniciennes à l’èpoque perse ». Trans. 35, 2008, p. 97-122. », Abstracta Iranica [Online], Volume 31 | 2011, document 43, Online since 15 February 2012, connection on 23 May 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39177 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.39177

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search