Skip to navigation – Site map

HomeAbstracta IranicaVolume 314. Histoire, période musulmane4.2. Histoire du XVIe au XIXe siècle4.2.1. Safavides et Qâjârs« Un témoin important du mécénat ...

146
Aftandil Erkinov

« Un témoin important du mécénat de Muḥammad-‘Alī Khān, le manuscrit Supplément persan 1446 de la BNF ». Studia Iranica, 37/1, 2008, p. 129-138.

Book review by Michele Bernardini

Full text

1L’objet de cette notice est un petit recueil contenant quatre poèmes, deux en persan et deux en turc čaġatāy, conservés dans le ms. Supplément persan [SP] 1446 de la BNF. A.E. reprend d’abord la notice fournie par E. Blochet dans son Catalogue des manuscrits persans de la Bibliothèque nationale (1928) en en corrigeant plusieurs imprécisions essentielles : l’auteur des deux ġazals čaġatāy présents dans le manuscrit n’est pas Solṭān Abo’l-Ġāzī Seyyed Moḥammad, souverain de Khiva, mais Solṭān Abo’l-Ġāzī Seyyed Moḥammad-‘Alī Bahādor Ḫān, souverain de la dynastie Mīng de Kokand, vainqueur des Chinois en 1244/1828-29 au Turkestan oriental. La date de la copie est à corriger en šavvāl 1251/janvier-février 1836, plutôt que le šavvāl 1271/juin-juillet 1855 donné par Blochet. Cette nouvelle datation correspond à l’époque de Moḥammad-‘Alī Ḫān, souverain-poète qui écrivait sous le taḫalloṣ (nom de plume) de Ḫān. Par ailleurs, l’article identifie les auteurs des quatre poèmes présents dans SP 1446, ainsi que le copiste, à partir de l’analyse des taḫalloṣ, du style des poèmes et des poèmes eux-mêmes dont certains se retrouvent dans d’autres recueils poétiques d’Asie centrale. Les deux qaṣīdes čaġatāy sont composées par le souverain de Kokand lui-même (signées du taḫalloṣ « Ḫān »). Sur les deux poèmes en persan, l’un est une qaṣīde/mo‘ammā de ‘Abd al-Raḥmān Jāmī, et l’autre une qaṣīde/mo‘ammā écrite à son imitation par Mīrzā Moḥammad-Šarīf-Dabīr, issu du cercle poétique de la cour Kokand et qui est également le copiste de l’intégralité de ce recueil. La remarquable expérience acquise par l’A. dans ses études sur les ouvrages de type bayāḍ, s’avère importante dans l’analyse codicologique et textologique de ce manuscrit. Les poèmes du SP 1446 sont édités en annexe à l’article, accompagnés de notes comparatives avec des textes analogues présents dans divers fonds de Tachkent.

Top of page

References

Electronic reference

Michele Bernardini. Aftandil Erkinov, « « Un témoin important du mécénat de Muḥammad-‘Alī Khān, le manuscrit Supplément persan 1446 de la BNF ». Studia Iranica, 37/1, 2008, p. 129-138. », Abstracta Iranica [Online], Volume 31 | 2011, document 146, Online since 11 October 2012, connection on 22 May 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39377 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.39377

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search