Navigation – Plan du site
147
Farmanfarmaian, Roxane (ed.)

War and Peace in Qajar Persia. Implications Past andPresent. Londres et New York, Routledge, 2008, XI+234 p., cartes, photos, index. (History and Society in the Islamic World)

Compte-rendu réalisé par Jean Calmard

Texte intégral

1Cet ouvrage collectif constitue l’édition d’une conférence tenue à Cambridge en juillet 2005. Dans son introduction, Mme Farmanfarmaian met l’accent sur l’impulsion donnée aux études qâjâres par l’établissement de l’International Qajar Association (IQSA) en 2000 qui nous a valu, notamment, « a plethora of new publications » (de valeurs très inégales à notre avis). Dans sa présentation des contributions de ce recueil, elle insiste sur le fait que les théories politiques, économiques et sociales utilisées pour réexaminer les divers aspects de l’histoire qâjâre l’ont été « dans un cadre universitaire rigoureux » (p. 3). Ce réexamen s’inscrit selon les données du « facteur géopolitique », de la « rareté des ressources » (impliquant l’octroi de concessions), des « parallèles contemporains avec la période qâjâre ».

2Dans un court prologue, « The dream of empire », Peter Avery retrace la place des Qâjârs en tant que lointains successeurs des Safavides. Il esquisse l’histoire de la dynastie jusqu’aux Pahlavi. L’ouvrage est ensuite divisé en 2 parties comportant, au total, 9 chapitres dont voici les intitulés. La première partie, « War », 4 chapitres : 1. Manoutchehr Eskandari-Qajar, « Between Scylla and Charybdis: policy making under conditions of constraint in early Qajar Persia » ; 2. Stéphanie Cronin, « Building a new army. Military Reform in Qajar Iran » [cf. c.r. n° 135] ; 3. Graham Williamson, « The Turko-Persian War 1821-1823. Winning the war but losing the peace » ; 4. Vanessa Martin, « Social networks and border conflicts. The first Herat war 1838-1841 ». La seconde partie « Peace », 5 chapitres : 5. Laurence G. Potter, « The consolidation of Iran’s frontier on the Persian Gulf in the nineteenth century » ; 6. Richard Schofield, « Narrowing the frontier. Mid-nineteenth century efforts to delimit the Perso-Ottoman boundary » ; 7. Mansoureh Ettehadieh, « Crime, security and insecurity. Socio-political condition of Iran, 1875-1924 » ; 8. Ali Gheissari, « Merchants without borders. Trade, travel and revolution in late Qajar Iran (The memoirs of Hajj Mohammad Taqi Jourabchi, 1906-1911) » ; 9. Roxane Farmanfarmaian, « The politics of concession. Reassessing the interlinkage of Persia’s finances, British intrigue and Qajar negotiation ».

3Malgré leur caractère inégal, les contributions réunies dans ce volume constituent un apport important à notre connaissance des « implications passées et présentes » de la situation compliquée à laquelle la Perse des Qâjârs s’est trouvée confrontée durant sa longue histoire. Compte rendu détaillé dans St. Ir. 39/2, 2010.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Calmard. Farmanfarmaian, Roxane (ed.), « War and Peace in Qajar Persia. Implications Past andPresent. Londres et New York, Routledge, 2008, XI+234 p., cartes, photos, index. (History and Society in the Islamic World) », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 147, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 23 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39378

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page