Navigation – Plan du site
153
Kreiser, Klaus

« The Equestrian Statue of the Qajar Ruler Nāṣir al-Dīn Shāh in Teheran (1888) », in : Markus Ritter, Ralph Kauz, Birgitt Hoffmann, eds., Iran und iranisch geprägte Kulturen. Studien zum 65. Geburtstag von Bert G. Fragner. Wiesbaden, Luwig Reichert Verlag, 2008, p. 389-398 et pl. 9-10.

Compte-rendu réalisé par Francis Richard

Texte intégral

1La statue équestre de Nāṣer od-Dīn Šāh fut conçue à l’occasion du 40ème anniversaire de l’avènement du souverain, dans l’esprit de ce qui se faisait à Istanbul ou en Égypte pour exalter les dynasties alors au pouvoir. Destinée d’abord à être érigée sur le Meydān-e tūpḫāne – où elle sera transférée plus tard et restera visible jusqu’en 1978 –, elle a été inaugurée à l’automne 1888, installée finalement dans le Bāġ-e Šāh. Elle était inspirée des bronzes animaliers de Barye. L’A. décrit de façon très documentée le contexte de l’érection et les réactions à son inauguration.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Francis Richard. Kreiser, Klaus, « « The Equestrian Statue of the Qajar Ruler Nāṣir al-Dīn Shāh in Teheran (1888) », in : Markus Ritter, Ralph Kauz, Birgitt Hoffmann, eds., Iran und iranisch geprägte Kulturen. Studien zum 65. Geburtstag von Bert G. Fragner. Wiesbaden, Luwig Reichert Verlag, 2008, p. 389-398 et pl. 9-10. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 153, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 21 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39394

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page