Navigation – Plan du site
105
Pourshariati, P.

Decline and Fall of the Sasanian Empire: the Sasanian-Parthian Confederacy and the Arab Conquest of Iran. I. B. Tauris, 2008, 537 p.

Compte-rendu réalisé par Rika Gyselen

Texte intégral

1Le déclin et la chute de l’empire sassanide sont placés ici dans une perspective très innovante : la raison principale serait à attribuer à la rupture des rapports consensuels entre la famille sassanide et les grandes familles traditionnelles de l’empire dont la majorité appartiendrait à la composante ‘parthe’ (pahlav).

2Un premier chapitre ‘Histoire politique’ traite du rôle que jouent ces familles parthes dans la destinée de l’empire sassanide jusqu’à la destitution de Khusro II (I/2. L’État sassanide revisité : la confédération sassanido-parthe), puis au cours des dernières années de la dynastie et de l’invasion arabe (I/3. La conquête arabe de l’Iran). Dans une troisième rubrique (I/4. Régimes dynastiques du Tabaristan) sont évoquées les grandes familles qui, après la défaite de l’empire sassanide, trouvent refuge au Tabaristan et qu’on désigne communément comme les ‘Spahbeds du Tabaristan’.

3Dans un deuxième chapitre (II. Courants religieux), la problématique autour des relations politiques entre la dynastie sassanide et les diverses familles parthes est déplacée à un tout autre niveau : l’implication des grandes familles dans la création de plusieurs tendances à l’intérieur même du mazdéisme ‘orthodoxe’ et leur attitude par rapport aux hérésies et aux religions d’origine étrangère (5. Le paysage religieux sassanide). La dernière rubrique a trait à l’impact de l’aspect religieux et des forces politiques en place dans plusieurs mouvements révolutionnaires d’époques sassanide et islamique (6. Révoltes de l’antiquité tardive dans le Khurasan et le Tabaristan).

4Après une conclusion générale l’ouvrage se clôt avec des tableaux donnant la liste des différentes batailles livrées par les Arabes pour la conquête de l’Iran – proposant pour le début de la conquête une chronologie différente de celle suivie habituellement qui a été établie à partir des ‘Livres de la conquête’ arabes –, un tableau dans lequel sont mis en parallèle, à partir du règne de Peroz, les ‘chefs de famille’ sassanide et ‘parthe’, et une carte de l’empire sassanide au IVe siècle. Suivent une bibliographie (qui présente quelques lacunes en ce qui concerne les études de sources primaires: voir à ce propos Gyselen, St. Ir. 2009), un glossaire et un index.

5Cette étude est basée essentiellement sur des sources historiographiques et littéraires dont certaines n’avaient pas ou très peu été prises en compte par les auteurs précédents traitant de l’histoire sassanide. Elle a bénéficié de publications récentes de sceaux qui confirment le rôle prépondérant des grandes familles. L’A. a retrouvé plusieurs des personnages nommés sur ces sceaux dans le Šāh-nāme de Ferdowsī. Certes cette démarche interdisciplinaire est la voie qu’il faut suivre pour écrire l’histoire, à condition cependant de respecter la méthode propre à chaque discipline, et surtout de ne pas déformer le contenu de sources primaires pour qu’il confirme les hypothèses avancées. Aussi dans l’utilisation d’autres sources, la thèse défendue par l’A. prévaut parfois. Malgré quelques bémols méthodologiques, qu’on s’explique par l’immersion complète de l’A. dans son sujet, ce livre offre sur de très nombreux aspects de l’histoire de l’empire sassanide et de sa défaite devant les armées arabes une vue très nouvelle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rika Gyselen. Pourshariati, P., « Decline and Fall of the Sasanian Empire: the Sasanian-Parthian Confederacy and the Arab Conquest of Iran. I. B. Tauris, 2008, 537 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 105, mis en ligne le 15 février 2012, consulté le 17 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39551

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page