Navigation – Plan du site
112
Emma Strugnell

« Thea Musa, Roman Queen of Parthia ». Iranica antiqua 43, 2008, p. 275-298.

Compte-rendu réalisé par Barbara Kaim

Texte intégral

1À partir de sources littéraires l’A. reconstituela vie de Musa, une esclave romaine donnée à Phraates IV par Auguste qui devint reine des Parthes et la première femme à être déifiée de son vivant. L’A. souligne l’habilité diplomatique de Musa, ainsi que son intelligence tactique face à Rome. Grâce à elle, l’empire des Parthes retrouva son prestige.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Barbara Kaim. Emma Strugnell, « « Thea Musa, Roman Queen of Parthia ». Iranica antiqua 43, 2008, p. 275-298. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 112, mis en ligne le 15 février 2012, consulté le 18 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39571

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page