Navigation – Plan du site
185
Āžand, Ya‘qūb

Maktab-e Negārgarī-e Herāt. Tehrān, Farhangestān-e Honar, 1387/2008, 465 p. [L’école de peinture de Hérat]

Compte-rendu réalisé par Ghazaleh Esmaeelpour Ghoochani

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Ce livre de 465 pages porte sur la peinture persane sous les Timurides (1378-1507). Un sujet depuis longtemps traité, mais uniquement comme une partie des ouvrages généraux consacrés à la peinture persane, et souvent par des chercheurs européens. Cette fois, un ouvrage entier est exclusivement dédié à cette période de l’histoire de la peinture persane. Excepté l’utilisation du mot Maktab (école) qui apparaît dans le titre et qui est aujourd’hui remis en question par plusieurs spécialistes, l’A. a tenu à utiliser des données récentes, ce qui, au vu de l’état actuel de la recherche en Iran, n’était pas facile. Son travail mérite donc d’être reconnu.

2Cette étude est divisée en trois parties, les deux premières étant consacrées aux deux périodes majeures de la peinture timuride : son apparition et sa floraison entre 1404 et 1446 ; puis son évolution et son essor de 1470 à 1505. Plusieurs chapitres composent chacune de ces parties : ainsi le premier chapitre de la première partie revient sur le début du règne de Timour et sa politique culturelle, tandis que le second est consacré aux événements culturels, aux patrons et aux artistes de l’époque de Šāhroḫ et de Bāysonqor Mīrzā. Les chapitres suivants présentent la bibliothèque royale et l’art du livre de Hérat. Plusieurs chapitres de la deuxième partie suivent le même ordre que ceux de la précédente, mais durant le règne de Solṭān Ḥoseyn Bāyqarā. L’A. suppose que deux peintres ont influencé ces deux moments de la peinture timuride, c’est la raison pour laquelle il consacre la troisième et dernière partie de son ouvrage à présenter et à étudier les œuvres de ces artistes : Moḥammad Siyāh-qalam et Kamāl al-dīn Behzād. Ce livre est enrichi d’illustrations en couleur et d’une bibliographie présentant les sources principales sur le sujet.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ghazaleh Esmaeelpour Ghoochani. Āžand, Ya‘qūb, « Maktab-e Negārgarī-e Herāt. Tehrān, Farhangestān-e Honar, 1387/2008, 465 p. [L’école de peinture de Hérat] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 185, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 23 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39611

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page