Navigation – Plan du site
202
Aigle, Denise

« Des chrétiens chez Gengis Khan ». Le Monde de la Bible, n° 184, 2008, p. 42-45.

Compte-rendu réalisé par Françoise Briquel-Chatonnet

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Dans un dossier du Monde de la Bible intitulé « Chrétiens en route vers Pékin » et consacré à l’expansion asiatique de l’Église syro-orientale (« nestorienne »), D. Aigle traite du christianisme dans l’empire mongol. Si plusieurs tribus comportaient des chrétiens (les Naiman, les Kereit, les Qarluq, les Ouighours et surtout les Öngüt chez qui on a retrouvé un cimetière chrétien), les sources mongoles sur la question sont essentiellement formées des correspondances diplomatiques avec l’Occident latin, rédigées en mongol mais conservées en traduction latine dans les archives du Vatican. Ces sources montrent une véritable bienveillance des Khans mongols envers les chrétiens, communauté à laquelle appartenaient parfois leurs épouses, ou des membres de leur cour, même s’ils refusaient de privilégier une religion. Güyük, Hülegü puis Abaqa proposèrent à Louis IX une alliance contre les musulmans, promettant la restitution de Jérusalem aux chrétiens latins et les chrétiens nestoriens jouèrent un rôle important dans la rédaction de ces missives. Mais les chrétiens d’Occident, qui faisaient de la conversion au christianisme un préalable nécessaire, ne surent pas saisir cette occasion.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Françoise Briquel-Chatonnet. Aigle, Denise, « « Des chrétiens chez Gengis Khan ». Le Monde de la Bible, n° 184, 2008, p. 42-45. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 202, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 22 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39640

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page