Navigation – Plan du site
205
Ciancaglini, Claudia

Iranian Loanwords in Syriac. Wiesbaden, Reichert, 2008, xlvii-315 p. (Beiträge zur Iranistik 28)

Compte-rendu réalisé par Florence Jullien

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1L’A. examine les contacts linguistiques entre le moyen-perse et le syriaque, et plus généralement l’araméen, et s’intéresse particulièrement à la période sassanide, bien que son étude commence à la période achéménide. En première partie, l’A. nous livre une étude des conditions historiques et linguistiques ayant favorisé l’introduction d’un grand nombre de mots iraniens en syriaque, et évalue les conséquences de ces emprunts. La deuxième partie prend la forme d’un dictionnaire présentant une étymologie de chacun de ces termes iraniens, et fournissant exemples et références bibliographiques utiles. Ce travail remarquable permet de mieux saisir le phénomène de bilinguisme au sein de la société du monde iranien et les influences réciproques entre le moyen-perse et le syriaque. Soulignons le caractère de “conservatoire” que représente le syriaque pour nombre de termes jusqu’ici non attestés dans la documentation moyen-perse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Florence Jullien. Ciancaglini, Claudia, « Iranian Loanwords in Syriac. Wiesbaden, Reichert, 2008, xlvii-315 p. (Beiträge zur Iranistik 28) », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 205, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 23 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39648

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page