Navigation – Plan du site
224
Alexander Markus Schilling

Die Anbetung der Magier und die Taufe der Sasaniden. Zur Geistesgeschichte des iranischen Christentums in der Spätantike. Louvain, Peeters, 2008, XLVIII-373 p. (CSCO 621, Subsidia 120)

Compte-rendu réalisé par Christelle Jullien

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1L’A., avec une singulière érudition, offre une très intéressante étude sur les traditions d’une christianisation de certains rois sassanides, repérables dans plusieurs corpus linguistiques de l’Orient chrétien. Parmi ces souverains, une place particulière est faite à Ardašīr I, à Ḫosrow Anūšīrvān et à Ḫosrow II. L’hypothèse émise ici est que l’élaboration de ces traditions s’éclaire à la lumière de celle des mages des textes évangéliques venus depuis la Perse vénérer l’enfant Jésus à Bethléem. Ces perspectives seraient à l’origine d’une théologie politique des chrétiens d’Iran qui devait perdurer jusqu’à l’époque des Croisades.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christelle Jullien. Alexander Markus Schilling, « Die Anbetung der Magier und die Taufe der Sasaniden. Zur Geistesgeschichte des iranischen Christentums in der Spätantike. Louvain, Peeters, 2008, XLVIII-373 p. (CSCO 621, Subsidia 120)  », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 224, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 24 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39681

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page