Navigation – Plan du site
238
Abu-Manneh, Butrus

The Naqshdandiyya-Khâlidiyya Sufi Order - L'ordre soufi naqshbandiyya-khâlidiyya. Paris, Maisonneuve, 2008, 335 p., ill. (Journal of the History of Sufism, 5, 2007).

Compte-rendu réalisé par Ève Feuillebois-Piérunek

Entrées d’index

Rubriques :

8. Soufisme
Haut de page

Texte intégral

Guest ed.

1Ce volume est consacré à l’ordre Naqshbandî-Khâlidî qui tient son nom de son fondateur, Shaykh Khâlid de Shahrazur (Kurdistan irakien). Après une formation à Dehli dans les traditions du soufisme de l’ordre Naqshbandî-Mujaddidî, Shaykh Khâlid a introduit les enseignements de ce courant en Irak au début du XIXe siècle. En peu de temps, l’ordre s’est implanté à Istanbul et dans les provinces ottomanes de l'empire d’où il s’est diffusé vers le Caucase, le bassin de la Volga et l’Asie centrale. Par ailleurs, l’ordre a également atteint l’Asie du Sud-Est à partir de la Mecque. Dans toutes les régions où il s’est implanté, il a gagné de nombreux adhérents, en particulier dans les classes supérieures et cultivées, favorisant un renouveau du soufisme sunnite de caractère orthodoxe, exerçant une influence considérable sur les hommes d’État,et soutenant les mesures de modernisation lorsqu’elles permettaient de consolider la communauté musulmane et l’État.

2Ce volume rédigé par des universitaires renommés est une contribution importante à l’histoire de ce mouvement religieux. Chacun des articles aborde la situation de l’ordre dans un espace différent : à Bagdad, à Alep, à Istanbul, en Anatolie, au Caucase, en Asie centrale, en Indonésie, en Iran, autant de régions dans lesquelles l’ordre est toujours aujourd’hui très actif. Le résumé des articles est consultable sur le site : <www.maisonneuve-adrien.com/description/jhs/jhs5.htm>

3Table des matières :

4B. Abu-Manneh ; Th. Zarcone, « Introduction : Shaykh Khâlid and the Khâlidî suborder » ;

5H. Algar, « Bibliographical Notes on the Naqshbandiyya-Khâlidiyya » ;

6B. Abu-Manneh, « The Khâlidiyya and the Salafiyya in Baghdad after Shaykh Khâlid » ;

7I. Weismann, « The Hidden Hand. The Naqshbandiyya-Khâlidiyya brotherhood and Orthodox Fundamentalist Cooperation in Aleppo » ;

8H. Hakem, « Yâdi Mardân ou les Naqshbandis turcs » ;

9H. Hakem, « Mawlânâ Khâlid : la traversée de la Perse en poème » ;

10M. Baha Tanman, « Le Tekke de Gümüshanevi à Istanbul : histoire et caractéristiques architecturales d’un tekke naksibendî-halidî » ;

11I. Kara, « Seyh Osman Niyazi Efendi et la branche Halidî-Gümüshanevî en Mer noire au XIXe siècle » ;

12R. Muslu, « Un shaykh khâlidî en Azerbaïdjan : Muhammad Nâsikh (1907-1996) » ;

13M. Kemper, « The North Caucasian Khâlidiyya : Historiographical Problems » ;

14H. Algar, « The Naqshbandiyya-Khâlidiyya in Talish (Northwest Iran) » ;

15A. Buehler, « Mawlânâ Khâlid and Shâh Ghulâm ‘Alî in India » ;

16Th. Zarcone, « Naqshbandiyya-Khâlidiyya Influence in 20th Century Central Asia, including Afghanistan and Xinjiang » ;

17M. van Bruinessen, « After the days of Abû Qubays : Indonesian transformations of the Naqshbandiyya Khâlidiyya ».

B. Abu-Manneh

Th. Zarcone

H. Algar

I. Weismann

H. Hakem

M. Baha Tanman

I. Kara

R. Muslu

M. Kemper

A. Buehler

Th. Zarcone

M. van Bruinessen

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ève Feuillebois-Piérunek. Abu-Manneh, Butrus, « The Naqshdandiyya-Khâlidiyya Sufi Order - L'ordre soufi naqshbandiyya-khâlidiyya. Paris, Maisonneuve, 2008, 335 p., ill. (Journal of the History of Sufism, 5, 2007). », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 238, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 22 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39710

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page