Navigation – Plan du site
253
Sayyed Mohammad Hossein Manzoor al-Adjdad

« The Naqīb of Ray Alids and His Support of Scientists ». Iranian Studies, vol. 41, fasc. 4, 2008, p. 529-535.

Compte-rendu réalisé par Rédaction

Texte intégral

1L’histoire précise de tous les aspects du mécénat des sciences reste à écrire. Tel l’exemple du notable shiite qui vécut sous les Seljuqides, Abū al-Ḥasan Moṭahhar (Seyyed Morteḍā ḏū’l-Faḫreyn, m. 492/1098), dont l’immense prestige permettait de soutenir les savants et commanditer également des traités profanes. C’est à lui que le mathématicien ‘Alī Nasavī (auteur, par ailleurs, du célèbre traité de fauconnerie, le Bāz-nāme et maître de Šahmardān Rāzī) a dédié deux traités de mathématique et un traité d’astronomie (l’abrégé des Figures des Constellations de Sûfî).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rédaction. Sayyed Mohammad Hossein Manzoor al-Adjdad, « « The Naqīb of Ray Alids and His Support of Scientists ». Iranian Studies, vol. 41, fasc. 4, 2008, p. 529-535. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 253, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 21 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39739

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page