Navigation – Plan du site
253
Manzoor al-Adjdad, Sayyed Mohammad Hossein

« The Naqīb of Ray Alids and His Support of Scientists ». Iranian Studies, vol. 41, fasc. 4, 2008, p. 529-535.

Compte-rendu réalisé par Rédaction

Texte intégral

1L’histoire précise de tous les aspects du mécénat des sciences reste à écrire. Tel l’exemple du notable shiite qui vécut sous les Seljuqides, Abū al-Ḥasan Moṭahhar (Seyyed Morteḍā ḏū’l-Faḫreyn, m. 492/1098), dont l’immense prestige permettait de soutenir les savants et commanditer également des traités profanes. C’est à lui que le mathématicien ‘Alī Nasavī (auteur, par ailleurs, du célèbre traité de fauconnerie, le Bāz-nāme et maître de Šahmardān Rāzī) a dédié deux traités de mathématique et un traité d’astronomie (l’abrégé des Figures des Constellations de Sûfî).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rédaction. Manzoor al-Adjdad, Sayyed Mohammad Hossein, « « The Naqīb of Ray Alids and His Support of Scientists ». Iranian Studies, vol. 41, fasc. 4, 2008, p. 529-535. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 253, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 23 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39739

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page