Navigation – Plan du site
261
Syros, Vasileios

« A Note on the Transmission of Aristotle’s Political Ideas in Medieval Persia and Early-Modern India. Was There Any Arabic or Persian Translation of the Politics? ». Bulletin de philosophie médiévale 50, 2008, p. 303-31.

Compte-rendu réalisé par Fabrizio Speziale

Texte intégral

1Cet article examine les références à la pensée politique aristotélicienne qui se trouvent à l’intérieur de deux ouvrages : l’Ā’īn-i Akbarī d’Abū al-Faḍl (m. 1011/1602) et l’Aḫlāq-i Nāṣerī de Naṣīr al-Dīn Ṭūsī (1201-1274). L’analyse de l’A. se concentre en particulier sur la doctrine concernant la division sociale de l’Etat exposée par Abū al-Faḍl et Ṭūsī qui présente des analogies importantes avec le modèle présenté par Aristote dans Politique. Bien qu’on ne connaisse pas l’existence de traductions arabes ou persanes de Politique et bien que soit Abū al-Faḍl soit Ṭusī ne reconnaissent pas l’origine aristotélicienne de cette doctrine, l’analyse de ces passages de l’Ā’īn-i Akbarī et de l’Aḫlāq-i Nāṣerī montre que leurs auteurs furent certainement initiés à des idées politiques de souche aristotélicienne, peut-être à travers des sources intermédiaires.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Fabrizio Speziale. Syros, Vasileios, « « A Note on the Transmission of Aristotle’s Political Ideas in Medieval Persia and Early-Modern India. Was There Any Arabic or Persian Translation of the Politics? ». Bulletin de philosophie médiévale 50, 2008, p. 303-31. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 261, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 22 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39754

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page