Navigation – Plan du site
268
‘Aṭṭār

Elāhī-nāme. Introduction, édition et notes de Moḥammad-Reḍā Šafī‘ī Kadkanī, Tehrān, Soḫan, 1387/2008, 902 p. (Majmū‘e-ye āṯār-e ‘Aṭṭār, 2) [Le Livre divin]

Compte-rendu réalisé par Ève Feuillebois-Piérunek

Texte intégral

1Cette nouvelle édition du Livre divin par Moḥammad-Reḍā Šafī‘ī Kadkanī constitue la deuxième édition critique de ce texte après celle de Ritter (Istanbul, 1940) et fait appel à une dizaine de nouveaux manuscrits. Son manuscrit de base est celui de la Ketābḫāne-ye Kāḫ-e Golestān 270, intitulé Dīvān-e Šeyḫ Aṭṭār et copié par Abū Bakr Esfarāyenī Pākān en 731/1331. Précédée d’une copieuse introduction, l’édition du texte est suivie d’un commentaire beyt par beyt en notes, tandis que les variantes sont rejetées en fin d’ouvrage.

2L’introduction revient sur l’histoire textuelle embrouillée du Elāhī-nāme. D’après Šafī‘ī Kadkanī, le mathnavi que nous connaissons aujourd’hui sous le titre de Elāhī-nāme s’appelait initialement Ḫosrow-nāme, ce qui convenait parfaitement à cette histoire d’un roi sage (Ḫosrow), soucieux de l’éducation spirituelle de ses six fils. En 1355/1976, Aḥmad Soheylī Ḫvānsārī éditait un ouvrage attribué à ‘Aṭṭār et intitulé Ḫosrow-nāme. Ce maṯnavī narre les amours d’un certain Hormoz, qui s’avère être Ḫosrow, fils de l’empereur de Rūm, et de Gol, fille du roi du Ḫuzistan. Or ce roman d’amour et d’aventure, qui ressemble par bien des aspects à Vīs o Rāmīn de Gorgānī, ne présente pas de parenté avec le reste de l’œuvre de ‘Aṭṭār, si ce n’est dans quelques rares passages, en particulier l’introduction. Il semblerait qu’une confusion soit apparue entre Gol et Hormoz d’une part et le Ḫosrow-nāme d’autre part, conduisant à l’attribution du premier à ‘Aṭṭār. Des éditeurs indélicats auraient modifié le début de l’actuel Elāhī-nāme, l’introduisant dans Hormoz o Gol et le remplaçant par un texte de leur cru.

Moḥammad Reḍā Šafī‘ī Kadkanī

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ève Feuillebois-Piérunek. ‘Aṭṭār, « Elāhī-nāme. Introduction, édition et notes de Moḥammad-Reḍā Šafī‘ī Kadkanī, Tehrān, Soḫan, 1387/2008, 902 p. (Majmū‘e-ye āṯār-e ‘Aṭṭār, 2) [Le Livre divin] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 268, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 22 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39768

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page