Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 37-38-394. Histoire, Période Musulmane4.0. GénéralitésJudith Pfeiffer (ed.). Politics, ...

1
Judith Pfeiffer

Judith Pfeiffer (ed.). Politics, Patronage and the Transmission of Knowledge in 13th-15th Century Tabriz

Compte-rendu réalisé par Sandra Aube
Référence(s) :

Judith Pfeiffer (ed.). Politics, Patronage and the Transmission of Knowledge in 13th-15th Century Tabriz. Leyde/Boston : Brill, Iran Studies, volume 8, 2014, 397 p., 34 illust. ISBN : 9789004255395

Texte intégral

1Entre les XIIIe et XVe siècles, Tabriz a constitué un centre artistique, commercial et politique de premier plan ; son histoire est pourtant restée par bien des aspects mal connue. Le présent volume, édité par Judith Pfeiffer, contribue à combler ces manques en proposant des perspectives croisées sur l’histoire de Tabriz, et plus spécifiquement sur sa vie intellectuelle au cours des XIIIe et XIVe siècles. Ce recueil de treize articles fait suite à un workshop organisé au Research Center for Anatolian Civilization de la Köç University, à Istanbul, les 1er et 2 octobre 2011.

2Le livre s’organise en trois parties, les deux premières se focalisant plus spécifiquement sur la période il-khânide. La première partie, intitulée « Intellectuals, Bureaucrats and Politics », analyse les élites, et notamment leurs relations avec les sphères religieuses. Elle réunit les quatre contributions suivantes :

3- Reuven Amitai, « Hülegü and His Wise Men: Topos or Reality? », p. 15-34,

4- Devin DeWeese, « ‘Alā’ al-Dawla Simnānī’s Religious Encounters at the Mongol Court near Tabriz », p. 35-76,

5- Domenico Ingenito, « ‘Tabrizis in Shiraz are Worth Less Than a Dog’: Sa‘dī and Humān, a Lyrical Encounter », p. 77-127,

6- Judith Pfeiffer, « Confessional Ambiguity vs. Confessional Polarization: Politics and the Negotiation of Religious Boundaries in the Ilkhanate », p. 129-168.

7La seconde partie – « The Transmission of Knowledge » – s’intéresse plus spécifiquement à certaines productions intellectuelles. Il débute avec deux importantes contributions sur le complexe de Rashîd al-din et sa production manuscrite, puis se poursuit avec deux études portant sur l’astronomie :

8- Birgitt Hoffmann, « In Pursuit of Memoria and Salvation: Rashīd al-Dīn and His Rab‘-i Rashīdī », p. 171-185 (3 ill.),

9- Nourane Ben Azzouna, « Rashīd al-Dīn Faḍl Allāh al-Hamadhānī’s Manuscript Production Project in Tabriz Reconsidered », p. 187-200,

10- Robert Morrison, « What Was the Purpose of Astronomy in Ījī’s Kitāb al-Mawāqif fi ‘ilm al-kalām? », p. 201-229,

11- F. Jamil Ragep, « New Light on Shams », p. 231-247.

12En examinant les réseaux commerciaux et artistiques entre les XIIIe et XVe siècles, la troisième partie – « Tabriz and Interregional Networks » – ouvre enfin sur une chronologie plus étendue. Les deux premiers articles examinent successivement le rôle des communautés chrétiennes, puis des marchands européens, dans le développement commercial mais aussi intellectuel de Tabriz ; les trois dernières contributions s’intéressent à la vie artistique de Tabriz :

13- Johannes Preiser-Kapeller, « Civitas Thauris. The Significance of Tabriz in the Spatial Frameworks of Christian Merchants and Ecclesiastics in the 13th and 14th Centuries », p. 251-299 (10 cartes).

14- Patrick Wing, « ‘Rich and Goods and Abounding in Wealth’: The Ilkhanid and Post-Ilkhanid Ruling Elite and the Politics of Commercial Life at Tabriz, 1250-1400 », p. 300-320.

15- 321-356 (15 ill.),

16- Joachim Gierlichs, « Tabrizi Woodcarvings in Timurid Iran », p. 357-369 (6 ill.),

17- Ertuğrul Ökten, « Imperial Aqquyunlu Construction of Religious Establishments in the Late Fifteenth Century Tabriz », p. 371-385.

18En croisant les approches et les problématiques, ce recueil d’articles met en valeur l’effervescence intellectuelle de Tabriz aux XIIIe et XIVe siècles, et les interactions entre les différentes institutions et groupes sociaux. L’ouvrage démontre combien ce dynamisme intellectuel se développe relativement indépendamment d’un patronage politique officiel. Le volume qu’édite Judith Pfeiffer constitue sans conteste un nouvel ouvrage de référence sur l’histoire de Tabriz.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sandra Aube. Judith Pfeiffer, « Judith Pfeiffer (ed.). Politics, Patronage and the Transmission of Knowledge in 13th-15th Century Tabriz », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 1, mis en ligne le 10 mars 2018, consulté le 25 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/42466 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.42466

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search