Navigation – Plan du site
6
Amélie Kuhrt

Amélie Kuhrt. « Reassessing the Reign of Xerxes in the Light of New Evidence »

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Amélie Kuhrt. « Reassessing the Reign of Xerxes in the Light of New Evidence », in Michael Kozuh, Wouter F. M. Henkelman, Charles E. Jones, Christopher Woods (eds.). Extraction & Control: Studies in Honor of Matthew W. Stolper. Studies in Ancient Oriental Civilization 68. Chicago, The Oriental Institute of the University of Chicago, 2014, p. 163-169.

Texte intégral

1Xerxes n’est pas le destructeur de la Babylonie, mais bien son réorganisateur et réformateur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Amélie Kuhrt, « Amélie Kuhrt. « Reassessing the Reign of Xerxes in the Light of New Evidence » », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 6, mis en ligne le 10 mars 2018, consulté le 25 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/42562

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page