Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 37-38-395. Art et Archéologie. Période Mu...5.2. Inde musulmaneSara Mondini. « The Use of Qurani...

2
Sara Mondini

Sara Mondini. « The Use of Quranic Inscriptions in the Bahmani Royal Mausoleums. The Case of Three Tombstones from Ashtur »

Compte-rendu réalisé par Viola Allegranzi
Référence(s) :

Sara Mondini. « The Use of Quranic Inscriptions in the Bahmani Royal Mausoleums. The Case of Three Tombstones from Ashtur », in : Mattia Guidetti et Sara Mondini (eds.), « A mari usque ad mare ». Cultura visuale e materiale dall’Adriatico all’India. Scritti in Memoria di Gianclaudio Macchiarella,(Eurasiatica. Quaderni di Studi su Balcani, Anatolia, Iran, Caucaso e Asia Centrale 4), Venezia, Edizioni Ca’ Foscari-Digital Publishing, 2016, p. 203-220 ; accessible en ligne sur : http://edizionicafoscari.unive.it/it/edizioni/libri/978-88-6969-086-0/the-use-of-quranic-inscriptions-in-the-bahmani-roy/ (dernière consultation : 19 juin 2017)

Texte intégral

1L’article offre une étude détaillée d’une tombe « mineure » de la nécropole royale d’Ashtoor (district de Bīdār, Karnataka, Inde) qui abrite les sépultures des derniers souverains de la dynastie Bahmanide (1347-1527). Une mission de terrain dans la région a permis à Mondini de (ré)découvrir une chambre funéraire souterraine, qu’elle propose d’attribuer à une période comprise entre la fin du XVe et le début du XVIe siècle. La taille et la forme du cénotaphe suggèrent qu’il s’agit de la sépulture d’une femme, bien qu’aucune donnée historique n’émerge des inscriptions relevées sur le site. En effet, les pierres tombales incluses dans trois niches aveugles à l’intérieur de la chambre funéraire sont entièrement occupées par des citations coraniques (Coran II, 255 ; Coran CXIII, CXIV ; Coran CIX, CXII). L’auteur remarque que la tradition islamique attache une fonction talismanique à chacun des versets cités. Le monument étudié apporte ainsi un témoignage de toute importance sur la tradition épigraphique ainsi que sur les croyances répandues au Deccan à l’époque du sultanat Bahmanide.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Viola Allegranzi. Sara Mondini, « Sara Mondini. « The Use of Quranic Inscriptions in the Bahmani Royal Mausoleums. The Case of Three Tombstones from Ashtur » », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 2, mis en ligne le 10 mars 2018, consulté le 25 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/42589 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.42589

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search