Navigation – Plan du site
12
Clarisse Herrenschmidt

Clarisse Herrenschmidt. « Le paradis perse “tout bonheur” »

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Clarisse Herrenschmidt. « Le paradis perse “tout bonheur” », in Eric Morvillez (éd.). Paradeisos. Genèse et métamorphose de la notion de paradis dans l’Antiquité (Orient et Méditerranée-Archéologie 15), Paris, de Boccard, 2014, p. 35-39.

Texte intégral

1Artaxerxès II évoque dans une inscription susienne devenue célèbre un paradaydâm « paradis » qui est également jivadiy « assurément vivant » et relié à un « palais » « imâm hadiš ». Nom et adjectifs semblent composer le nom complet d’un « paradis » perse. L’A. propose de traduire cette description par « cette résidence, qui est "pour le vivant au-delà du mur" ». Les Judéens en auraient emprunté l’idée de vie, d’abondance et de présence divine. Les Grecs, au contraire, y voyaient plus un lieu de plaisir, de beauté et de richesse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Clarisse Herrenschmidt, « Clarisse Herrenschmidt. « Le paradis perse “tout bonheur” » », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 12, mis en ligne le 10 mars 2018, consulté le 19 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/42598

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page