Navigation – Plan du site
22
Antonio Panaino

Antonio Panaino. « Power and Ritual in the Achaemenian Royalty »

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Antonio Panaino. « Power and Ritual in the Achaemenian Royalty »,in M.J. Geller (éd.), Melammu. The Ancient World in an Age of Globalization. Proceedings of the Sixth Symposium of the Melammu Project, held in Sophia, Bulgaria, 2008. Edition Open Access, 2014, p. 235-239.

Texte intégral

1Le système du pouvoir achéménide a développé un certain nombre de motifs rituels, qui à la fois servaient à souligner le rôle des cérémonies publiques, de contrôle social et de fascination idéologique. Comme tous les documents achéménides soulignent le fait que le roi est une personne choisie par Ahuramazda, il est, selon l’A., raisonnable de supposer que le roi était considéré comme une image vivante d'une puissance supérieure et comme son représentant sur la terre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Antonio Panaino, « Antonio Panaino. « Power and Ritual in the Achaemenian Royalty » », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 22, mis en ligne le 10 mars 2018, consulté le 16 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/42618

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page