Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 37-38-393. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.3. Séleucides, Parthes et Sas...Karim Alizadeh, « Borderland Proj...

4
Karim Alizadeh

Karim Alizadeh, « Borderland Projects of Sasanian Empire: Intersection of Domestic and Foreign Policies »

Compte-rendu réalisé par Rika Gyselen
Référence(s) :

Karim Alizadeh, « Borderland Projects of Sasanian Empire: Intersection of Domestic and Foreign Policies », in Richard Payne, Mehrnoush Soroush (ed.), The Archaeology of Sasanian Politics. (Journal of Ancient History, special issue, 2.2), Berlin, De Gruyter, 2014, p. 93-115.

Texte intégral

1Les projets de l’état sassanide dans les régions périphériques avaient un but à la fois militaire — la défense contre les nomades par la construction de murs, de citadelles et de tours de défense — et économique — développer la région grâce à un système d’irrigation qui permet une agriculture intensive. Celle-ci devait permettre de produire la matière première pour des manufactures locales et un surplus alimentaire qui pourra être négocié avec d’autres régions. Des exemples très précis de cette démarche du pouvoir sassanide ont pu être mis en évidence grâce à des prospections et des fouilles archéologiques dans les régions à l’ouest et à l’est de la mer Caspienne, respectivement dans la région de Darband et dans le Mūgān à l’ouest, et le Gurgān à l’est. Contrairement à la tradition historiographique post-sassanide qui attribue presque systématiquement toutes les grandes initiatives à Husraw Ier, l’examen des vestiges archéologiques montre que les systèmes de défense et d’irrigation appartiennent au Ve siècle. Il faut en conclure que malgré les problèmes qu’ont rencontrés Yazdgerd II (438-457) et Pērōz (457-484) pendant leur règne, ils ont investi de façon déterminante dans la défense des frontières contre les populations qui nomadisaient au nord de l’empire et ont favorisé le peuplement de ces zones tampons en développant l’irrigation.

2On peut ajouter à cet exposé que les sources sigillographiques également mettent bien en avant l’implication de Yazdgerd II et de Pērōz dans ces régions puisqu’on trouve des noms de provinces comme Šahr-pādār-Pērōz au sud du Caucase et Šahr-rām-Pērōz derrière le mur du Gurgān. En revanche, des provinces comme Ērān-xwarrah-Yazdgerd ou Šahr-winnārd-Yazdgerd-abzūd-Husraw n’ont pas encore pu être localisées.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rika Gyselen. Karim Alizadeh, « Karim Alizadeh, « Borderland Projects of Sasanian Empire: Intersection of Domestic and Foreign Policies » », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 4, mis en ligne le 10 mars 2018, consulté le 01 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/42623 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.42623

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search